FO signe un accord APLD amélioré dans la branche du commerce de gros

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

Communiqué de la FGTA-FO

La FGTA-FO est signataire de l’accord d’Activité Partielle Longue Durée dans la branche professionnelle du Commerce de gros (près de 900 000 salariés).

Fortement impactée par la crise sanitaire et la fermeture d’une partie de leur clientèle, la branche professionnelle du Commerce de gros a mis dans un premier temps un accord APLD à signature que seule la CFDT a signé.

Plusieurs organisations syndicales, FO en tête, ont demandé la réouverture des négociations pour obtenir davantage de garanties sur l’emploi sous peine de s’opposer à l’accord.

Après des négociations lors desquelles FO a été moteur, un nouvel accord contenant une clause interdisant les PSE, sauf en cas de baisse du chiffre d’affaires de plus de 50%, a été proposé à l’ensemble des organisations syndicales. FO l’a donc signé et se félicite d’être parvenu à un accord équilibré qui, en attendant la reprise économique, protège au mieux le pouvoir d’achat des salariés et leurs emplois dans un contexte difficile.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Air France – l’Etat doit garantir l’avenir de la compagnie

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Dans un contexte d’incertitude prolongée pour le secteur aérien, du fait des restrictions de circulation et fermetures de frontières, et alors que la crise sanitaire n’empêche pas des mouvements de capitaux, rachats et restructurations inquiétants quant aux conséquences à terme pour les entreprises, (...)

Les PSE s’enchaînent, FO limite la casse !

Fédération FO Métaux par Métaux

Le secteur de l’aéronautique civil s’enfonce dans la crise et reste cloué au sol, mais grâce aux négociations menées par notre organisation, l’emploi évite le crash.

Congrès FO Métaux : aucun licenciement contraint, c’est possible

InFO militante par Evelyne Salamero, L’Info Militante

« Notre industrie, nos emplois ! » est le slogan officiel de la fédération FO de la métallurgie depuis plusieurs années. Mais à l’heure où la crise sanitaire menace d’emporter des dizaines de milliers d’emplois dans son sillage, les métallos FO l’ont réaffirmé avec une vigueur redoublée lors du 23e congrès de leur fédération, du 7 au 9 octobre, au Palais des Congrès Acropolis de Nice.