FO vigilant, pour défendre les droits et les intérêts des équipes de HSBC France

Emploi et Salaires par Employés et Cadres

© Pierre GLEIZES/REA

Communiqué de la FEC-FO - Section fédérale du Crédit

Dès la parution dans la presse d’une « rumeur » sur la possible vente, par le Groupe HSBC, de la banque de détail de HSBC France, FO HSBC n’a eu de cesse de réclamer à la direction une position claire et officielle afin d’en informer les salariés.

Face au silence assourdissant de la direction (hormis des éléments de langages comme « nous ne commentons pas les rumeurs ») et l’inquiétude bien légitime des salariés, FO HSBC a sollicité, avec les autres organisations syndicales, un entretien avec le Directeur Général d’HSBC France mardi 17 septembre.

Face à l’insistance des organisations syndicales et tout particulièrement celle de FO HSBC, notre Directeur Général, Jean Beunardeau, vient de s’adresser à l’ensemble des collaborateurs sous la forme d’un message adressé à tous.

A ce stade, aucune cession du réseau de la banque de détail n’est actée.

En revanche, une revue stratégique sur le réseau RBWM France est menée par le Groupe et ses conclusions seront présentées dans les prochains mois.

Bien entendu cette communication ouvre toutes les options, dont une cession totale ou partielle de l’activité de banque de détail ainsi que d’autres scénarios.

Nous en saurons plus très bientôt de l’état de réflexion du Groupe car notre Directeur Général s’est engagé à revenir vers le Comité Central d’Entreprise le 3 octobre pour communiquer sur les avancées.

FO HSBC restera extrêmement vigilant face aux décisions prisent et s’attachera toujours à défendre les droits et les intérêts des femmes et des hommes qui composent les équipes de HSBC France.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

De 25 000 à 30 000 emplois menacés dans les banques

Emploi et salaire par Clarisse Josselin

Malgré les milliards d’euros de bénéfices engrangés par les banques en 2016, les plans sociaux se multiplient, des agences ferment, les salaires stagnent et les conditions de travail se dégradent dans la branche. FO lance l’alerte et en appelle au gouvernement.

Commerce et banque : FO condamne des licenciements boursiers en cascade

Emploi et salaires par Clarisse Josselin

En amont de la manifestation contre le projet de réforme des retraites, la fédération des employés et cadres FEC-FO a organisé le 21 septembre une conférence de presse pour dénoncer les licenciements boursiers en cascade dans les secteurs du commerce et des banques. Des représentants des salariés de Conforama et Castorama ont apporté leur témoignage.