Fonction publique : FO dit non à l’austérité salariale comme seule perspective

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

Article publié dans le cadre de la campagne Elections Fonction publique
© F. BLANC

Il n’y a pas de discussion prévue sur le point d’indice, ni sur la grille indiciaire, il n’y a rien dans le projet de loi de finances pour 2022... Cela donne l’impression que le gouvernement cherche surtout l’assentiment des organisations syndicales, qu’elles l’accompagnent dans un projet de politique salariale post-électorale et de nouvelle architecture salariale dans la fonction publique ! Pour FO-Fonction publique, il n’en est pas question, martèle son secrétaire général Christian Grolier.

La Conférence sur les perspectives salariales n’affiche pour l’instant de perspectives que dans son intitulé, alors qu’une nouvelle réunion aura lieu le 22 octobre.

L’inquiétante codification...

Sans augmentation salariale, c’est la politique d’austérité, réagit l’interfédérale FO.  Pour le gouvernement, hormis les agents situés au bas de la grille, au premier grade de la catégorie C, les autres n’ont pas besoin d’une revalorisation au regard de l’inflation !, s’insurge Christian Grolier. Et de fustiger aussi le projet en cours d’un code général de la fonction publique (prévu par la loi de transformation), portant des dispositions en matière de droits et obligations des agents. Autrement dit, c’est une casse bien organisée du statut, la volonté de le remplacer par une codification.

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Plus dans la campagne Elections Fonction publique
Tous les articles de la campagne

Un statut à la croisée des négociations

A la recherche du cadre par  Michel Pourcelot

Réactivées après avoir été longtemps enlisées, les actuelles négociations nationales sur l’encadrement sont une occasion historique pour établir la définition de ce qu’est un cadre. La catégorie est reconnue par le Code du travail qui n’en fournit cependant pas de définition. Ce qui donne lieu à d’âpres débats sous-tendus par le rôle économique primordial des cadres que les syndicats, dont FO, voudraient voir reconnus à la hauteur de leurs engagements.

Fonction publique : le télétravail peut attendre

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

Les administrations se mettent-elles réellement au télétravail, à l’heure de ce nouveau confinement et alors qu’elles restent ouvertes au public ? S’il est encore trop tôt pour un bilan statistique, quelques chiffres apparaissent déjà à l’État. Pas fameux et qui traduisent une réalité bien éloignée des recommandations que se plaît à afficher le gouvernement.

Éducation nationale : FO veut un dépistage généralisé avant toute reprise

Coronavirus / Covid19 par Evelyne Salamero

Alors que le président de la République a annoncé la réouverture progressive des crèches, des écoles, des collèges et des lycées à partir du 11 mai prochain, la FNEC-FP FO (enseignement, culture et formation professionnelle), revendique un dépistage généralisé des élèves et des personnels en préalable à toute reprise. Une position votée par la majorité des membres du CHSCT ministériel réuni le 3 avril dernier. Si le ministère « persiste » à vouloir faire reprendre les cours « au prix de la santé des personnels », la fédération FO invitera ces derniers à faire valoir leur droit de retrait, a-t-elle averti ce 14 avril.

Yves Veyrier : « En avant vers le 19 mars ! »

Éditoriaux de FO par Yves Veyrier

Le Grand débat est prévu pour se terminer à la mi-mars. Nous l’avons dit, FO n’en est pas partie prenante.
Nous considérons en effet que le syndicat n’a pas vocation à se substituer aux institutions et cadres d’expression citoyenne et de conduite des politiques d’intérêt général, ni à s’y trouver (...)