Fonction publique : le gouvernement refuse une hausse générale des salaires

InFO militante par  Valérie Forgeront

Article publié dans le cadre de la campagne Elections Fonction publique

Aucune mesure générale sur les salaires pour les 5,5 millions d’agents publics n’a été annoncée par la ministre de la Fonction publique lors de la Conférence sur les perspectives salariales du 6 juillet. FO-Fonction publique s’en indigne, rappelant la  perte sèche de plus de 20 % depuis 2000 de ce point toujours gelé. Le gouvernement, qui refuse la demande unanime des syndicats d’une revalorisation des grilles indiciaires des catégories A, B et C, annonce des mesures ciblant la catégorie C (1,2 million d’agents) et les contractuels.

Pour FO, la participation de l’employeur à la PSC n’est pas un gain salarial

Tout cela relève de la mystification, réagissait le 6 juillet le secrétaire général l’Union interfédérale FO, Christian Grolier, soulignant que les revalorisations annoncées (entre 40 et 100 euros mensuels net) concernent différemment les agents selon leur avancée dans la carrière. Qui plus est, elles incluent les 15 euros mensuels (sur 2022-2023 et pour les seuls agents de l’État) au titre de la participation de l’employeur public à la protection sociale complémentaire (PSC). Et FO de rappeler que tous les ans, des fonctionnaires se retrouvent rémunérés en dessous du Smic, obligeant le versement de l’indemnité différentielle.

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

Plus dans la campagne Elections Fonction publique
Tous les articles de la campagne

Stop à l’austérité salariale - Tous mobilisés le 5 ocobre

Fédération FEC-FO par Employés et Cadres

La Section fédérale du Commerce & VRP appelle l’ensemble de ses syndicats, ses représentants, ses adhérents, ses sympathisants et, au-delà, tous les travailleurs à se mobiliser le mardi 5 octobre 2021 afin de répondre massivement à l’initiative de l’intersyndicale nationale FO, CGT, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNEF et UNL.