Fonction publique : recherche ministère désespérément…

Service Public par Fonctionnaires, Postes et Télécommunications, Services publics et de Santé

Communiqué de l’Union interfédérale des agents de la Fonction publique (UIAFP-FO)

Plus de 5 millions de fonctionnaires et agents publics des trois versants de la Fonction publique (État, territoriale et hospitalière) soit 20 % de l’emploi salarié, ont cherché en vain leur ministère et le nom de leur ministre lors de la promulgation du nouveau gouvernement.

C’est le Ministère de l’Action et des Comptes Publics qui sera désormais en charge de la Fonction publique et de ses agents.

Il faut remonter dans le temps au gouvernement Fillon pour voir la Fonction publique annexée au ministère financier.

Cette vision purement comptable et budgétaire de la Fonction publique poursuivie par les gouvernements suivants augure mal de la politique qui sera mise en œuvre demain.

Le Président de la République n’a pas caché ses intentions pour la Fonction publique dans son programme « En Marche » :

 120 000 emplois supprimés sur le quinquennat
 Mettre fin à l’évolution uniforme des rémunérations de toutes les fonctions publiques (pour une logique d’individualisation des rémunérations basée sur le mérite contre la revalorisation du point d’indice)
 Rétablissement du jour de carence
 Remise en cause du Code des pensions civiles et militaires en introduisant un régime unique de retraite en points
 Développer le contrat contre le système des corps de fonctionnaires jugé trop rigide
 Asservissement des cadres dirigeants de la Fonction publique aux politiques gouvernementales avec l’instauration d’un « Spoils System »

L’UIAFP-FO demande un ministère à part entière pour l’ensemble de la Fonction publique qui garantisse le statut et le principe de carrière reposant sur les catégories et les corps.

Elle rappelle que le traitement des fonctionnaires a été gelé pendant 6 ans (2010-2015) et que la faible revalorisation de 1,2 % sur deux années, et trop tardivement par le gouvernement Valls, est loin de compenser les 16 % de perte de pouvoir d’achat depuis 2000.

Une revalorisation immédiate de la valeur du point d’indice est nécessaire ! Très vigilante sur les orientations gouvernementales pour la Fonction publique, Force Ouvrière réaffirme son attachement à notre modèle social garantissant l’égalité des droits des usagers et la neutralité du service rendu.

L’UIAFP-FO a, d’ores et déjà, demandé à rencontrer rapidement le nouveau Ministre de l’Action et des Comptes Publics, Monsieur Gérald Darmanin, pour lui porter les revendications de Force Ouvrière.

Fonctionnaires Secrétaire général

Postes et Télécommunications Secrétaire général

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

Fonction publique : le gouvernement met en difficulté le dossier de l’égalité professionnelle hommes/femmes

Elections Fonction publique du 6 décembre 2018 par Valérie Forgeront

Le protocole d’accord sur l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes dans la Fonction publique a été signé le 30 novembre par six syndicats sans toutefois recueillir l’approbation majoritaire que visait le gouvernement. Le protocole ne sera pas mis en œuvre en l’état. Le ministère de (...)

Fonctionnaires : une colère que le gouvernement se doit d’entendre

Service Public par Valérie Forgeront

« Retrait de la réforme », « sauvons l’hôpital public », « hausse générale des salaires », « maintien du statut », « non au régime universel de retraites par points, maintien du code des pensions »…. Autant de revendications et bien d’autres entendues ce 9 mai à l’occasion de la journée nationale de grève et de manifestations dans la Fonction publique. Une journée d’actions lancée à l’appel des neuf organisations représentatives dont FO-Fonction publique et avec le soutien de la Confédération FO et de son secrétaire général, Yves Veyrier, lequel a pris part au cortège parisien.

La mascarade gouvernementale continue !

Salaire des Fonctionnaires par Fonctionnaires

Après la mobilisation réussie du 15 mai dernier et l’entêtement du gouvernement qui maintient et confirme le gel des salaires des fonctionnaires, FO n’a pas participé à la réunion concernant les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations du 19 mai 2014.