Fonctionnaires et agents publics : Tous en grève le 9 avril 2015 !

Communiqué de la Fédération générale des Fonctionnaires FO par Fonctionnaires

Article publié dans le cadre de la campagne 9 avril 2015 : Grève interpro­fessionnelle

Pour faire suite à l’appel à la grève interprofessionnelle, lancé par la Confédération FO, la FGF-FO avec l’UIAFP-FO a pris l’initiative de proposer aux organisations syndicales de la Fonction publique de faire un appel commun. Un communiqué commun a pu être rédigé et diffusé avec la CGT, Solidaires, FSU et FA-FP.

Au-delà des revendications indiquées dans l’appel intersyndical, la FGF-FO rappelle ses propres revendications :

 Augmentation immédiate de 8% de la valeur du point d’indice et attribution de 50 points d’indice sur l’ensemble de la grille indiciaire ;

 Retrait du RIFSEEP, déplafonnement et revalorisation des primes ;

 Arrêt des suppressions de postes, des redéploiements et des mobilités forcées, et mise en place des recrutements nécessaires pour mettre en adéquation les missions et les moyens ;

 Maintien et amélioration du statut général et des statuts particuliers ;

 Maintien des règles de gestion nationale, des CAP, de leurs compétences et de leurs périmètres ;

 Retrait des différentes lois concernant l’organisation territoriale de la République

 Amélioration des carrières par l’augmentation des ratios promus/promouvables et par la refonte et la revalorisation de la grille indiciaire (C, B et A)

Pour la FGF-FO les belles promesses de la Ministre et du gouvernement restent lettre morte.

Pire, alors que les discussions sur la grille indiciaire et l’intégration d’une part des primes devraient enfin débuter, la Ministre n’est toujours pas en mesure de nous indiquer le budget dont elle dispose.

Sa seule annonce est le maintien du gel de la valeur du point d’indice : inadmissible !

Ce silence n’augure rien de bon quand on entend par ailleurs le Président de la République annoncer rechercher 4 milliards d’économies supplémentaires sur le budget 2015 et la commission européenne nous imposer 30 milliards d’économies en plus, en échange d’un sursis de 2 ans pour atteindre moins de 3% de déficit public.

Seule triste certitude pour les agents, leur pouvoir d’achat va continuer de baisser et pour une grande partie d’entre eux, des mobilités forcées sont à venir avec la réforme territoriale…

Pour la FGF-FO, il serait inconcevable de ne pas réagir et de ne pas s’exprimer contre ces projets et pour un changement de politique. C’est pourquoi avec la Confédération FO, nous appelons l’ensemble des agents publics à faire grève le 9 avril 2015.

TOUS LES AGENTS DOIVENT PARTICIPER À CETTE JOURNÉE DE GRÈVE POUR INFLÉCHIR CETTE POLITIQUE D’AUSTÉRITÉ, POUR ARRÊTER DE SUBIR ET POUR MAINTENIR NOS DROITS.

AVEC FO, LEVONS LA TÊTE ET MENONS LE NÉCESSAIRE COMBAT POUR AMÉLIORER NOTRE POUVOIR D’ACHAT, NOS CARRIÈRES , LA PRÉSENCE ET LE RÔLE DU SERVICE PUBLIC RÉPUBLICAIN.

POUR FO, IL N’Y A PAS DE RÉPUBLIQUE SANS LES SERVICES PUBLICS ET SES AGENTS !

 Voir en ligne  : Fédération générale des Fonctionnaires FO

Fonctionnaires Secrétaire général

Tous les articles de la campagne

Le 9 avril contre l’austérité, pour le service public, pour le Statut !

Communiqué de la Fédération Nationale de l’Energie et des Mines FO par Énergie et Mines

Les Confédérations syndicales CGT et FO appellent l’ensemble des salariés du pays à une grève interprofessionnelle le 9 avril contre « le pacte de responsabilité, la rigueur budgétaire, la loi Macron qui aggravent la situation des salariés »et les décisions qui en découlent.
Les Fédérations CGT et FO (...)

L’UD du Doubs en ordre de bataille pour le 9 avril

Congrès d’UD par Mathieu Lapprand

Le XXXIe congrès de l’Union départementale du Doubs s’est tenu à Besançon le 12 mars 2015. Ce sont 170 délégués représentant 86 syndicats, et en présence de Michèle Biaggi, secrétaire confédérale de FO chargée de l’organisation qui ont débattu plusieurs heures durant de la situation sociale tant locale que (...)

Valls fait monter la température sociale à 49,3°

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce par Employés et Cadres

Par tous les moyens, le gouvernement veut détruire les droits des travailleurs. C’est de l’acharnement thérapeutique libéral pour faire passer une loi des plus rétrogrades qui nous renverra au XIXe siècle, à l’époque où les salariés du commerce n’avaient pas accès aux Prud’hommes, n’avaient pas de repos (...)