Communiqués

Force Ouvrière maintient sa représentativité

Recommander cette page

Les calculs de représentativité syndicale dans le secteur privé montrent une stabilisation des résultats de Force Ouvrière avec une amélioration du nombre total de suffrages exprimés.

Force Ouvrière reste ainsi nettement la 3ème Confédération dans le secteur privé, encore plus nettement au niveau général en intégrant les résultats de la Fonction Publique.

C’est une reconnaissance et un encouragement pour le syndicalisme libre et indépendant. Par ailleurs Force Ouvrière rappelle aux pouvoirs publics que conformément aux décisions de l’OIT elle demande le rétablissement de la libre désignation du délégué syndical.

Elle appelle les salariés à rejoindre les valeurs sûres de la liberté et de l’indépendance syndicales en adhérant et en votant pour Force Ouvrière, qui plus est dans ces périodes de troubles sociaux, économiques et démocratiques.

A propos de cet article

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

22 février 1871

Premier numéro du journal Le Cri du Peuple de Jules Vallès
Patriotique et révolutionnaire à la fois, Le Cri du Peuple attaque avec véhémence « ceux qui ont livré Paris aux Allemands ». Mais il présage la Commune : « La sociale arrive à pas de géant, apportant non la mort, mais le salut. Malheur aux traîtres. » Dès l’insurrection ouvrière du 18 mars, Le Cri du (...)

Patriotique et révolutionnaire à la fois, Le Cri du Peuple attaque avec véhémence « ceux qui ont livré Paris aux Allemands ». Mais il présage la Commune : « La sociale arrive à pas de géant, apportant non la mort, mais le salut. Malheur aux traîtres. » Dès l’insurrection ouvrière du 18 mars, Le Cri du Peuple fut, jusqu’à son dernier numéro du 23 mai 1871, l’ardent porte-parole de la Commune.