Communiqué de FO

Force Ouvrière rend hommage à Mathias Hinterscheid qui vient de disparaitre

Recommander cette page

Il fut une figure éminente du syndicalisme européen, fondant les bases du dialogue social au niveau européen notamment au travers des discussions dites de Val Duchesse qui ont favorisé la négociation collective au plan européen, négociation aujourd’hui en panne.

Mathias Hinterscheid s’était notamment illustré au sein de la Confédération générale du travail du Luxembourg (OGBL) et avait contribué au succès de la Confédération européenne des syndicats (CES) dont il fut le secrétaire général de 1976 à 1991. Par la suite, il a continué son combat pour une Europe sociale en tant que conseiller du président de la Commission européenne, Jacques Delors.

Force Ouvrière exprime ses condoléances à ses proches ainsi qu’à la CES qui a perdu l’un de ses illustres bâtisseurs.

A propos de cet article

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Agenda

Tous les événements à venir

  • Du 14 au 25 mai

    SOS Impôts
    Nos spécialistes sont à votre disposition du 14 au 25 mai 2018 (de 9h à 12h et de 14h à 17h, lundi (...)
  • Du 25 mai à 10h45 au 28 mai à 10h50

    L’AFOC sur France 3
    Emission télévisée de l’Institut National de la Consommation, réalisée en partenariat avec l’AFOC : « (...)
  • Lundi 28 mai de 08h10 à 08h15

    L’AFOC sur France Ô
    Emission télévisée de l’Institut National de la Consommation, réalisée en partenariat avec l’AFOC : « (...)

Éphéméride

24 mai 1958

On apprend l’arrivée en Corse de parachutistes qui soutiennent un comité de salut public, créé à l’exemple et à l’instigation de celui d’Alger le 13 mai. Là, le 15 mai, le« Vive de Gaulle »de Salan a de larges échos ; le 19, de Gaulle déclare qu’il se tient à la disposition du pays ; Antoine Pinay puis Guy (...)

On apprend l’arrivée en Corse de parachutistes qui soutiennent un comité de salut public, créé à l’exemple et à l’instigation de celui d’Alger le 13 mai. Là, le 15 mai, le« Vive de Gaulle »de Salan a de larges échos ; le 19, de Gaulle déclare qu’il se tient à la disposition du pays ; Antoine Pinay puis Guy Mollet prennent contact avec lui.