Forte mobilisation des taxis pour défendre leur profession face à Uber

Toute l’actualité par Clarisse Josselin

FO faisait partie des syndicats ayant lancé un appel à la grève nationale illimitée à partir du 25 juin. Ils ont bloqué la circulation autour de lieux stratégiques comme les gares et les aéroports. Ils dénoncent la concurrence déloyale des applications mobiles illégales du type UberPOP, qui mettent en relation des passagers et des conducteurs non professionnels pour des courses à prix cassé. Ils exigent l’arrêt de leur exploitation et l’application des lois en vigueur. L’intersyndicale sera reçue à nouveau au ministère de l’Intérieur le 3 juillet. Le gouvernement et François Hollande affirment leur volonté de faire fermer UberPop. 

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Concurrence déloyale : Les taxis en guerre contre Uber

Emploi et Salaires

Une intersyndicale de taxis, dont FO, appelle le gouvernement à faire cesser « immédiatement » les applications mobiles – dont Uber – organisant le transport à prix réduit entre particuliers.
Elle dénonce le non-respect de la loi Thévenoud de 2014, censée réprimer davantage l’activité clandestine, ainsi (...)

Forte mobilisation des taxis pour défendre leur profession face à Uber

Concurrence déloyale par Clarisse Josselin

Tous les syndicats de taxis ont lancé un appel à la grève nationale illimitée à partir du 25 juin. Ils dénoncent la concurrence déloyale des applications mobiles illégales comme UberPOP, qui mettent en relation des passagers et des conducteurs non professionnels pour des courses à prix cassé. Ils exigent leur désactivation et l’application des lois en vigueur.

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, invité d’Ecorama

Jean-Claude Mailly - Vidéos par Jean-Claude Mailly

Fermeture des banques et faillite imminente de la Grèce, rôle d’Angela Merkel dans cette crise, choix du référendum par Alexis Tsipras, impact sur l’économie française, attentat en Isère, « guerre de civilisation » selon Manuel Valls, politique « libérale » du gouvernement, plafonnement des indemnités (...)