France : +24% de banquiers à plus d’un million l’an

Le chiffre de la semaine par  Michel Pourcelot

Le nombre de banquiers gagnant plus d’un million d’euros par an au sein des quatre grandes banques françaises (BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole et Natixis) a connu une croissance de 24% en 2016 par rapport à 2015, selon le quotidien économique Les Échos du 16 mai dernier. Soit 102 contre 82 en 2015. Sur les 102, la seule Société Générale en abrite 42, BNP-Paribas 38, Natixis 14 et le Crédit agricole 8. Les chiffres proviennent du rapport annuel sur la politique de rémunération utilisant les données fournies obligatoirement par toute banque œuvrant dans l’Union européenne (UE).

L’exception anglaise

Selon les chiffres de l’Autorité bancaire européenne (ABE), dévoilés en février dernier, le nombre de banquiers au revenu annuel dépassant un million d’euros dans l’UE avait progressé en 2015 de 33% par rapport à 2014 et de 61% par rapport à 2013. Au total, l’Union en comptait 5 142, dont quelque 4 100 à la City de Londres, soit 80%, où 600 gagnaient en moyenne plus de 3 millions d’euros l’an. Théoriquement, le plafond des bonus a limité le montant du variable au double du salaire fixe mais l’Autorité bancaire européenne a procédé à quelques exceptions et la Grande-Bretagne a bénéficié d’un bon nombre de ces dérogations.

 Michel Pourcelot Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Soutien aux représentants FO et salariés de la Banque Française Commerciale Océan Indien

Communiqué de la FEC-FO - Section Banques et Sociétés Financière par Employés et Cadres

La Fédération FO Banques soutient les représentants FO et salariés de la Banque Française Commerciale Océan Indien (BFCOI) de Mayotte ainsi que ceux de la même entreprise basée à la Réunion.
En effet, dans le prolongement du soutien apporté au premier communiqué de presse établi par les représentants FO (...)

LCL : FO demande des comptes

Emploi et Salaires par  Valérie Forgeront

Davantage de démissions et de licenciements en un an, un mal vivre grandissant au travail… l’aggravation de la dégradation des conditions de travail des salariés de la banque LCL vient de conduire le syndicat FO à demander à la direction l’ouverture « immédiate » d’une négociation sur les conditions de travail afin de « mettre en place d’urgence un plan de mesures correctrices concrètes ».