Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

Frédéric Couture redynamise l’union locale de Pau

Entre Militants par Clarisse Josselin, L’Info Militante

Frédéric Couture, 43 ans, est agent de maîtrise chez Candia à Lons, dans les Pyrénées-Atlantiques. En juin dernier, il a été élu secrétaire général de l’union locale de Pau. Avec son équipe, il ne ménage pas ses forces pour développer FO localement.

A près un BEP de maintenance des systèmes automatisés et une courte expérience chez Euralis, Frédéric Couture est entré en 2000 chez Candia, à Lons, dans son Béarn natal. Embauché comme ouvrier, il a gravi les échelons grâce à l’école industrielle du groupe pour devenir agent de maîtrise et adjoint au responsable de l’animation de la performance. Par ailleurs expert dans la technologie de fabrication des briques de lait, il est devenu à son tour formateur à l’école industrielle Candia. Il y a deux ans, une VAE lui a permis de décrocher un diplôme de responsable de petite et moyenne structure.

Avec une mère très active dans une association de consommateurs et un père investi syndicalement, c’est tout naturellement que Frédéric est devenu militant à son tour. Il œuvre d’abord aux côtés de sa mère. En 2008, des collègues lui proposent de rejoindre le syndicat FO. Je me suis renseigné sur la philosophie de FO et ses principes de liberté et d’indépendance m’ont séduit, explique-t-il. Il s’investit rapidement, troquant le code de la consommation pour le Code du travail. Je suis très curieux et quand j’ai un projet, je le mène à fond, poursuit-il. Attiré par le juridique, il se forme et devient conseiller du salarié en 2011. Il est nommé délégué syndical sur son site en 2015.

En juin dernier, le secrétaire général de l’UD lui propose de reprendre l’union locale de Pau qui était un peu en sommeil. Il planche sur un projet de développement qu’il présente à ses camarades. Il y avait une vraie dynamique, les camarades étaient prêts à foncer avec moi, je ne pouvais pas refuser, poursuit le militant.

Des chantiers lancés tous azimuts

Frédéric est élu secrétaire général de l’UL le 23 juin. Avec son équipe, il lance des chantiers tous azimuts : monter une unité FO-jeunes, créer un pôle handicap, répondre aux demandes des assistantes maternelles. Il communique sur les réseaux sociaux, crée un site Internet et une chaîne YouTube. Il rend les locaux plus conviviaux, notamment pour tous les syndicats qui font leur retour à l’UL. Pour 2022, il se prépare à négocier de nombreux protocoles d’accords préélectoraux pour les élections CSE, dont un nouveau cycle démarre cette année.

Au programme également, les élections dans la fonction publique et celles dans les instances HLM. 

Cet investissement porte ses fruits. De plus en plus de salariés contactent l’UL et de fait, de nouvelles implantations sont réalisées. Seule ombre au tableau, Frédéric ne bénéficie pas pour l’instant d’une convention de détachement avec son entreprise, alors que l’activité de l’union locale FO de Pau, qui est la plus grosse UL du département, nécessite la présence d’un secrétaire général à temps plein. Mais l’union départementale FO des Pyrénées-Atlantiques, la fédération FGTA-FO et la confédération FO travaillent à résoudre ce problème.

En attendant, Frédéric n’hésite pas à piocher dans ses congés et ses jours de repos pour assurer un maximum de présence. C’est mon choix, pour moi ce n’est pas un travail mais une passion et je la vis à fond. On a de bons retours, et ça c’est le meilleur des remerciements, souligne-t-il.

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante