Gilles Goulm, membre du groupe de la CGT-FO au CESE, avis sur les projets de SNBC et de PPE

Intervention FO plénière 9 avril 2019 climat énergie par Groupe FO-CESE

Article publié dans le cadre de la campagne Le groupe FO au CESE

Climat-énergie : la France doit se donner les moyens. Avis sur les projets de Stratégie nationale bas-carbone et de Programmation pluriannuelle de l’énergie

Les projets de Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) pour 2019-2033 et de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour 2019-2028 ont été rendus publics en décembre 2018 et janvier 2019, dans un contexte qui rappelle combien l’articulation entre transition énergétique et justice sociale reste délicate. Ces textes doivent fournir à tous les acteurs un cadre stable leur permettant d’investir massivement dans la transition énergétique. Dans cet avis, le CESE note tout d’abord l’important retard pris lors de la première période de programmation 2015-2018. Malgré cela, il salue l’objectif de « neutralité carbone » à l’horizon 2050 fixé par le nouveau projet de SNBC. Mais, pour que la France puisse atteindre ces objectifs ambitieux, il faut qu’elle engage des moyens à la hauteur des enjeux, qu’elle définisse un cadre plus clair et plus stable pour favoriser la transition énergétique et qu’elle articule mieux les différents niveaux d’action pour une plus grande efficacité et une meilleure appropriation.

 Voir en ligne  : Groupe FO-CESE

Plus dans la campagne Le groupe FO au CESE
Tous les articles de la campagne

Le groupe FO au CESE

Economie

L’histoire du conseil s’enracine dans l’histoire du mouvement syndical et les combats menés pour permettre aux travailleurs de défendre leurs intérêts.

FO déterminée à se faire entendre

Le groupe FO au CESE par Clarisse Josselin, L’Info Militante

Les 175 membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE) se sont réunis le 18 mai pour la séance plénière d’installation de la nouvelle mandature.
La loi organique publiée le 16 janvier 2021 au Journal officiel transforme en profondeur cette assemblée presque centenaire, dont l’histoire (...)