Grèce : manifestations et grève générale

InFO militante par  Maud Carlus, L’Info Militante

© Nikolas Georgiou/ZUMA/REA

Au moins 10 000 personnes ont manifesté le 6 avril dernier à Athènes, à l’appel des syndicats, pour protester contre les bas salaires, la pauvreté, les inégalités et la hausse des prix (+ 7 % en février). La population est dans une situation d’extrême précarité dans ce pays où le salaire minimum est de 773,5 euros brut et où la décennie d’austérité imposée par l’Europe a fait des ravages sociaux. La Grèce vient de rembourser par anticipation 1,85 milliard d’euros au FMI, ce qui solde le prêt de 28 milliards contracté en 2010, alors que le pays était frappé d’une crise financière le mettant au bord de la faillite.

Sur le même sujet

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, invité d’Ecorama

Jean-Claude Mailly - Vidéos par Jean-Claude Mailly

Fermeture des banques et faillite imminente de la Grèce, rôle d’Angela Merkel dans cette crise, choix du référendum par Alexis Tsipras, impact sur l’économie française, attentat en Isère, « guerre de civilisation » selon Manuel Valls, politique « libérale » du gouvernement, plafonnement des (...)

Les travailleurs grecs ne se résignent pas

Face à la troïka par Evelyne Salamero

Alors que la Grèce poursuit sa politique d’austérité pour la cinquième année consécutive, une nouvelle grève générale a eu lieu le 9 avril, à l’appel de la confédération GSEE pour le secteur privé et de la fédération des fonctionnaires ADEDY.