Grève à l’Ehpad des Charmilles (79)

Fédération FO-SPSS par Services publics et de Santé

Les salariés de l’Ehpad des Charmilles à Melle (79) sont en grève ce jour pour revendiquer un manque cruel de personnel au sein de leur établissement appartenant au groupe Médicharme.

En effet, à ce jour, le personnel pallie au manque d’un directeur, d’un directeur adjoint, d’un médecin coordinateur, d’un IDEC, de 2,5 infirmiers (sur 3), d’un animateur, de deux plongeurs et d’un cuisinier.

Cette situation met en grand danger à la fois les résidents et les salariés.

De plus, ils ne bénéficient d’aucune salle de repos et ne sont pas remplacés en cas d’absence.

L’Union Nationale des Syndicats de la Santé Privée Force Ouvrière apporte son soutien total aux salariés grévistes de l’Ehpad des Charmilles. Elle exige de la part de la direction du groupe Médicharme de répondre dans les plus brefs délais aux revendications légitimes des salariés en grève.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

Le 30 janvier 2018, un mouvement historique dans les Ehpad

Protection Sociale par Françoise Lambert

De l’aide soignant au directeur de maison de retraite, les personnels des Ehpad se sont fortement mobilisés partout en France le 30 janvier, lors d’une journée de grève nationale et de manifestations inédite organisée par FO et six autres syndicats de la santé et de l’action sociale. Une initiative à la hauteur des attentes des salariés, qui demandent les moyens humains et financiers nécessaires pour exercer leur métier dans le respect de la dignité des aînés qu’ils soignent et accueillent.

Communiqué de soutien aux salariés d’Orpea et Clinea

Fédération FO-SPSS par Services publics et de Santé

La Fédération FO des personnels des Services Publics et de Santé soutient sans restriction l’ensemble des salariés et camarades d’Orpea et de Clinea (filiale) en grève, débrayage et manifestation ce jour pour obtenir enfin les moyens suffisants pour une prise en charge correcte des patients et résidents ainsi qu’une amélioration de leurs conditions de travail.