Grève à la Banque Rhône-Alpes

Fédération FEC-FO par Employés et Cadres

© Stéphane Audras/REA

Communiqué de la FEC-FO - Section fédérale du Crédit

Face à la pauvreté des négociations nationales et l’immobilisme des organisations représentatives au niveau du groupe Société générale dans le cadre de la fusion SG/CDN, FO et UNSA appellent les salariés de la Banque Rhône-Alpes (Groupe Crédit du Nord) à se mettre en Grève le 7 octobre prochain.

FO dénonce :

  Une fusion SG/CDN négociée au rabais par les syndicats représentatifs au niveau national : perte d’avantages pour les salariés de la BRA, diminution de leur rémunération globale d’ici 4 ans, manque d’attractivité des métiers qui leur sont proposés…
  La pénurie d’informations fournies par la direction sur le futur des salariés dans la nouvelle banque (métiers, localités, horaires …) et la priorité donnée au reclassement des dirigeants.
  La dégradation des conditions de travail dans les agences et services marquée par une pression commerciale opérée ces derniers mois sur les équipes qui se retrouvent en situation de risques psychosociaux (RPS) élevés.
  Le climat général qui impacte la santé des salariés et les pousse à démissionner.
  Les départs en nombre de l’entreprise (démissions, retraites, transferts à la SG) non remplacés à l’aube d’une fusion qui va nécessiter un investissement important des salariés.
  Une enveloppe d’augmentations ridicule (0,7 %) attribuée aux salariés pour l’investissement 2021 contre 34 % pour le P-DG du groupe SG qui annonce ensuite son départ en pleine fusion.
  La perte de pouvoir d’achat des salariés de la banque dans un contexte d’inflation galopante.

FO revendique :

  Un accompagnement bienveillant et la prise en considération des souhaits des salariés BRA.
  Une équité de traitement entre les salariés SG et BRA dans le positionnement des salariés sur les postes après fusion.
  Des informations claires, détaillées, collectives et individuelles sur l’avancée de la fusion et l’avenir des salariés BRA.
  Le renfort systématique des équipes lorsque des salariés quittent l’entreprise.
  Une enveloppe d’augmentation collective ainsi qu’une Prime de Partage de la Valeur significatives pour le maintien du pouvoir d’achat pour tous à hauteur de la hausse des prix.

A la veille d’une fusion de grande ampleur et de l’ouverture de la NAO de la Banque Rhône-Alpes, la direction doit entendre les revendications des salariés et de leurs représentants.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Auchan : l’appel du 18 juin aux salariés

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

Le syndicat FO Auchan UES Exploitation appelle les salariés des magasins à une première journée de mobilisation le 18 juin afin de revendiquer une hausse de leur pouvoir d’achat, une amélioration de leurs conditions de travail, et la révision de nombreux projets en cours.