Grève du 31 janvier dans les IEG : Une première mobilisation réussie contre l’austérité !

Pouvoir d’achat par Énergie et Mines

© FO Énergie et Mines

Communiqué de FO Énergie et Mines

FO Énergie et Mines se félicite du fait que les gaziers et électriciens se soient fortement mobilisés à l’appel des 5 fédérations contre le premier gel à 0 % des salaires dans notre branche depuis 1946.

Alors que cette journée de grève a été décidée il y a peu de temps, cette forte mobilisation révèle, si besoin était, un ras-le-bol des personnels tout autant historique que le gel imposé. La décision totalement provocatrice du patronat, prétendant même avoir négocié ce 0 %, ce qui est un comble, a fait monter la température d’un cran.

Ne nous y trompons pas. Le but du patronat est bien d’essayer d’inscrire dans les esprits cette logique de régression sociale que nous combattons résolument.

Dans le même temps, les salariés ont aussi dit non à la mise à mal du service public de l’électricité et du gaz qui se traduit par des fermetures de sites, des annonces massives de suppression d’emplois et des externalisations.

CELA SUFFIT !

Près d’un salarié sur deux a exprimé hier sa colère et sa volonté que les choses changent. Dans le même temps, les baisses de production ont été importantes (6 000 MW dans le nucléaire, 2 000 MW dans l’hydraulique, actions aussi dans le thermique, dans le gaz et les régies).

Fort de ce mouvement, FO Énergie et Mines exige, avec les autres organisations syndicales, l’ouverture d’une négociation salariale à la hauteur des besoins ainsi que l’arrêt des fermetures de sites, des réorganisations qui détruisent le service public de proximité et le maintien des emplois menacés.

Une inter-fédérale est prévue ce jeudi 2 février à l’occasion de laquelle des dispositions à la hauteur des enjeux devraient être prises.

Énergie et Mines Secrétaire général

Sur le même sujet

Après la SNCF, à qui le tour ?

Service Public par Énergie et Mines

Les menaces pesant sur l’avenir des Services publics de l’énergie sont bien réelles. La prochaine remise en question de notre régime de retraite pourrait en être la boite de pandore.

Le 7 mars 2017 : Entreprises mortes, nous avons la force de les faire plier

Service Public par Énergie et Mines

Pour FO Énergie et Mines, se concrétise ce dont nous ne doutions pas ; c’est bien par la puissance de l’unité que nous ferons céder les employeurs. Nous avions raison de proposer en début d’année l’action unitaire. C’est une évidence : face aux employeurs et aux pouvoirs publics, c’est par l’action intersyndicale que nous sommes en train de les faire plier.

Non à la découpe d’EDF

Service Public par Énergie et Mines

La presse spécule régulièrement et, en dernier lieu, le Canard Enchaîné d’aujourd’hui, sur la volonté du président de la République de couper EDF en trois morceaux, en isolant le nucléaire du reste de l’entreprise.

Énergie : nouvelle journée de grève le 14 mars

Mobilisation par Evelyne Salamero

Une semaine après la grève du 7 mars, aussi fortement suivie, voire plus à certains endroits, notamment à EDF, que celle du 31 janvier dernier, FO et les quatre autres fédérations de l’Énergie (CGT, CGC, CFDT, CFTC), ont décidé d’appeler les électriciens et gaziers à une nouvelle journée « entreprises mortes » mardi 14 mars.