Groupe Bio 3H : Les salariés du bionettoyage des cliniques refusent d’être les sacrifiés de l’externalisation et du moins-disant social

Fédération FEETS-FO par FEETS FO

Depuis trois jours, le personnel d’entretien du groupe Bio 3H, groupement d’intérêt économique en charge du nettoyage au sein des cliniques privées du consortium de santé Sisio (Société d’investissement en santé indépendante de l’Ouest), est en grève.

Les 80 agents de nettoyage et de maintenance sont répartis sur les différents établissements du groupe 3H (clinique Saint-Charles à La Roche-sur-Yon, clinique du Maine à Laval, clinique Océane aux Sables-d’Olonne et clinique chirurgicale de la Loire à Saumur).

Ils dénoncent le manque de reconnaissance et de considération et n’acceptent pas l’inégalité de traitement qu’ils subissent par rapport à l’ensemble des personnels de la clinique. En effet, ils étaient salariés de la clinique avant que celle-ci ne décide de créer un GIE pour la propreté et d’appliquer la convention collective nationale de la propreté. L’objectif recherché est toujours le moins-disant social.

En tant que prestataires de services, il n’y a pas eu de Ségur pour ces salariés. Par plus que de réelles revalorisations alors que l’activité de bionettoyage est cruciale pour la santé des usagers.

Face à l’augmentation du coût de la vie avec l’inflation galopante et l’absence d’augmentation des rémunérations, ils n’ont plus que la grève pour faire entendre leurs voix !!

La FEETS-FO apporte son soutien aux salariés qui se mobilisent à l’appel de leur syndicat FO et appelle tant le GIE que les donneurs d’ordre à répondre aux revendications des personnels.

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Hôpital : bilan de longues années de restructurations

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

Tout type d’établissement et de mode d’hospitalisation confondus, « le nombre de lits est en baisse de 0,9 % et le nombre de places en hausse de 1,9 % » en 2019, sur un an, indique la Drees (ministère des Solidarités et de la Santé) dans son bilan sur l’évolution des places en hospitalisation de 2013 à 2019. Mais, dans le détail…