Hausse du salaire minimum au Royaume-Uni

La lettre électronique @ ctualités Europe – International n°23 par Secteur Europe - International

Le salaire minimum au Royaume-Uni (NMW national minimum wage) a été relevé de 3% au 1er octobre conformément à l’avis de la low pay commission (commission composée d’experts et des partenaires sociaux dont le rôle est de produire des analyses et recommandations sur le NMW). Cette hausse du taux normal concerne les adultes de plus de 21 ans... 6,50£ c’est donc le taux qui s’applique à compter du 1er octobre, soit l’équivalent de 8,34 € au taux de change en vigueur début octobre, soit l’équivalent de 8.34 € au taux de change en vigueur début octobre. Entre 1,1 et 1,3 million de travailleurs devraient bénéficier de cette revalorisation. La hausse du NMW est plus limitée pour les plus jeunes et mes apprentis qui se voient appliquer des taux inférieurs.

Pour le TUC si les travailleurs les plus mal payés bénéficient enfin d’une augmentation de salaire supérieure à l’inflation pour la première fois depuis six ans, cette hausse est insuffisante. Le NMW devrait progresser plus rapidement et atteindre au moins 7£ pour compenser les hausses de prix.

Dans le même temps, les statistiques publiées sur le revenu disponible des ménages montraient une baisse plus importante que prévue... Pour le TUC, alors que la croissance repart, le niveau de vie des britanniques continue de baisser... Dans le cadre de la campagne Britain needs a pay rise, la centrale britannique a organisé une vaste mobilisation le 18 octobre pour exiger des augmentations de salaires.

Le 13 octobre, ce sont les personnels de la santé publique qui sont descendus dans la rue pour revendiquer des augmentations de salaires. L’ampleur de leur mobilisation a constitué le mouvement social le plus important dans ce secteur depuis 30 ans.

Sur le même sujet

Congrès du TUC : le retour de la lutte des classes ?

Royaume Uni par Secteur Europe - International

Dans son discours devant le Congrès du syndicat britannique TUC réuni à Liverpool le 8 septembre, la secrétaire générale Frances O’Grady s’est inquiétée de l’évolution de la société britannique qui protège les classes privilégiées et fragilise les plus pauvres. Pour appuyer son propos, Frances O’Grady a décrit (...)

Manchester : Message de soutien de la confédération Force Ouvrière

Communiqué de FO

Le Royaume-Uni est blessé à nouveau après l’attaque survenue à Manchester dans la soirée du 22 mai. La confédération Force Ouvrière est une nouvelle fois choquée et révoltée par cette nouvelle tragédie qui touche, au cœur, l’Europe entière et plus particulièrement le peuple britannique.