Heures supplémentaires et Covid-19

Coronavirus / Covid19 par Secteur juridique

Article publié dans le Dossier Coronavirus / Covid19

Dans le contexte du Covid-19, mon employeur envisage de me faire travailler davantage. Puis-je refuser d’effectuer des heures supplémentaires ?

Par principe, un salarié ne peut pas refuser d’effectuer des heures supplémentaires. Toutefois, le salarié peut refuser d’accomplir des heures supplémentaires s’il peut justifier d’un motif légitime. Le refus, sans motif légitime, du salarié d’effectuer des heures supplémentaires, dans la limite du contingent annuel, peut justifier une sanction disciplinaire pouvant allant dans certains cas jusqu’au licenciement pour faute grave.

Constitue un motif légitime permettant au salarié de refuser d’effectuer des heures supplémentaires :
– le fait de ne pas être prévenu suffisamment tôt ;
– lorsque l’accomplissement des heures supplémentaires devient systématique ;
– lorsque l’employeur ne règle pas les heures supplémentaires précédemment effectuées ou n’accorde pas de repos compensateur dû aux salariés, au titre d’heures supplémentaires précédemment effectuées ;
– lorsque son état de santé, connu de l’employeur, est incompatible avec une augmentation du temps de travail ;
– lorsque les heures supplémentaires demandées vont au-delà de celles contractuellement prévues.

Attention, l’accomplissement des heures supplémentaires ne peut permettre à l’employeur de demander aux salariés de travailler au-delà des durées maximales du travail.

Tous les articles du dossier

Outre-mer : pour faire face au Covid-19, focus sur les Antilles, la Guyane et Saint Pierre et Miquelon

Coronavirus / Covid19 par  Michel Pourcelot

Dans les Outre-mer depuis l’apparition du Covid-19, au moins 769 cas avérés ont été dénombrés dans huit territoires, au 31 mars. Six décès ont été déplorés en Guadeloupe, trois en Martinique, deux morts à Saint-Martin et un autre à Mayotte. La pauvreté, le sous-équipement des services de santé et le manque de matériel de protection contre le virus constituent un cocktail éminemment dangereux a dénoncé FO.

Covid-19 et dividendes semblent faire bon ménage pour certains

Communiqué FO Chimie par Fédéchimie

Le président du Medef n’aura pas attendu l’allocution présidentielle du 13 avril annonçant le déconfinement pour le 11 mai, pour faire savoir aux Français qu’il fallait reprendre le travail le plus rapidement possible afin de relancer l’économie au plus vite.

Réouverture des salons de coiffure : la santé avant tout !

Coronavirus / Covid19 par FGTA-FO

Afin de protéger la santé des salariés dans le cadre du déconfinement, la FGTA-FO a travaillé avec l’ensemble des partenaires sociaux et institutions sur des fiches de préconisation de sécurité sanitaire pour la reprise d’activité des entreprises de coiffure. Celles-ci seront disponibles lundi 4 mai.