HLM de Marseille : Un engagement au long cours

Portrait par Françoise Lambert

Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Jean-Jacques Baghdikian est secrétaire général du syndicat des personnels des Offices publics de l’habitat (OPH). Il vient de participer à la négociation d’une convention collective nationale pour les personnels du secteur.

Il est tombé dans le syndicalisme très tôt. Jean-Jacques Baghdikian, 57 ans, a pris sa première carte à Force Ouvrière en 1981, l’année où il entre à l’Office public des HLM de Marseille après un concours de recrutement de « commis » (actuels adjoints administratifs). Cinq ans plus tard, il devient membre du conseil syndical de son syndicat, avant d’en devenir le trésorier en 1995, puis le secrétaire général en 2002. Je me consacre à temps plein à l’amélioration des conditions de travail et de la rémunération des salariés depuis 2002, expose celui qui est depuis 2007 secrétaire général de l’Union nationale des personnels FO Habitat, le syndicat FO des Offices publics de l’habitat, les 264 structures attachées aux collectivités territoriales et constituant le secteur public du logement.

Il aime « étudier des dossiers et des textes »

50 000

C’est le nombre d’agents et de salariés des OPH, soit 11 000 fonctionnaires et 39 000 salariés de droit privé.

Dans l’activité syndicale, Jean-Jacques apprécie le contact humain et le dialogue, mais il aime aussi étudier des dossiers et des textes. Il vient de participer à un grand chantier : la négociation d’une nouvelle convention collective. Plus d’un an d’échanges ont abouti à la signature d’un texte qui reprend l’ensemble des droits, des règles et des garanties applicables aux 50 000 agents et salariés des OPH (11 000 fonctionnaires et 39 000 salariés de droit privé).

Jean-Jacques se félicite, au nom de son syndicat, d’avoir réussi à négocier la reprise de l’intégralité des accords nationaux et du contenu du décret qui régissait jusqu’alors les droits des salariés. Il se prépare maintenant à une série de négociations. Car la nouvelle convention collective comporte des engagements de négociation avec des délais. Premier sujet à l’ordre du jour : le temps de travail. 

Françoise Lambert Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Locataires HLM, élisez les élus qui sauront vous défendre !

Tract - AFOC par AFOC

L’AFOC est une association loi 1901 créée en 1974 et reconnue représentative au niveau national. Elle réunit des militants qui agissent en toute indépendance et au quotidien pour défendre le droit des locataires du secteur public (Offices Publics de l’Habitat) et du secteur privé non lucratif du logement HLM (les Entreprises Sociales de l’Habitat et les Sociétés d’Economie Mixte).

Quelles sont les conditions pour prétendre à un logement HLM ?

Logement social

Il faut être français ou, pour les étrangers, être admis à séjourner régulièrement en France, c’est-à-dire être titulaire d’un titre de séjour en cours de validité. Il peut s’agir d’une carte de séjour, ou de résident, d’une carte de séjour de ressortissant de l’Union européenne, de certains visas d’une durée (...)

Le logement social de plus en plus nécessaire aux ménages modestes

Consommation par  Valérie Forgeront

Le 76e congrès de l ’Union sociale de l’habitat (USH), qui fédère 742 bailleurs sociaux, se tenait du 22 au 24 septembre à Montpellier. Ce grand rendez-vous annuel, auquel participe FO, est l’occasion d’apprécier l’état du logement social. Les organismes HLM gèrent ainsi 4,4 millions de logements et (...)

Défense du logement social

Elections HLM 2018 par AFOC

Pour l’AFOC, le logement social n’est pas un bien comme les autres. C’est un bien de première nécessité, comme l’eau, l’énergie et la nourriture.