Hôpital Cochin : libertés syndicales, les salariés du nettoyage en grève

Emploi et Salaires par FEETS FO

Manifestation des salariés d’Elior à l’hôpital Cochin le 8 février 2016. Photographie : F. Blanc / FO Hebdo - CC BY-NC 2.0

Communiqué de la Fédération FO de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services

Depuis ce matin, les salariés employés au nettoyage et à la propreté dans l’hôpital Cochin sont appelés à la grève par le syndicat FO de la propreté d’Ile-de-France.

En cessant le travail, ils exigent la réintégration immédiate d’un salarié licencié pour avoir été porteur d’un sac Force Ouvrière. En effet à la société Elior, il apparaît que l’action syndicale n’a pas le droit de citer surtout quand elle est le fait d’un syndicat libre et indépendant.

Pour FO, cette pratique est inadmissible, au même titre que toute pratique antisyndicale.

La FEETS FO apporte tout son soutien aux salariés engagés dans l’action et au syndicat FO de la propreté d’Ile de France et exige la réintégration immédiate.

Un point de presse sera organisé ce matin à 12h00 face à l’entrée principale de l’Hôpital Cochin.

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Nettoyage - Hôpital Cochin : Force Ouvrière entendue

Emploi et Salaires par FEETS FO

Depuis lundi matin, les salariés employés au nettoyage et à la propreté dans l’hôpital Cochin manifestaient avec le syndicat FO de la propreté d’Ile de France.

En cessant le travail, ils exigeaient la réintégration immédiate d’un salarié licencié pour avoir été porteur d’un sac Force Ouvrière.

Le désaccord : entreprises de propreté

Entre Militants

FO a refusé la proposition de la fédération patronale des entreprises de propreté d’une hausse salariale de 0,6 % pour 2016, soit deux fois moins qu’en 2015, au prétexte de la faiblesse de l’inflation. La Fédération FO de l’Équipement et des Services (FEETS FO) rappelle que les plus de 450 000 salariés du (...)