Service Public - FO Hebdo

Hôpital : La tension monte

, Françoise Lambert

Recommander cette page

Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Après un mouvement très suivi le 8 novembre, les fédérations de la Santé FO, CGT et SUD appellent les personnels hospitaliers à amplifier la mobilisation. Des meetings régionaux en vue d’une mobilisation nationale au premier trimestre 2017 sont au programme.

Organiser des meetings régionaux et une mobilisation nationale au premier trimestre 2017 : telle est la décision annoncée le 25 novembre par les fédérations de la Santé FO, CGT et SUD, à l’initiative de la grève nationale et des manifestations du 8 novembre, très suivies par les personnels hospitaliers.

Ceux-ci, déjà confrontés à une forte dégradation des conditions de travail et d’accueil des patients, sont très inquiets de la restructuration hospitalière en route, avec les Groupements hospitaliers de territoire, qui va se traduire par des regroupements d’activités, de nouvelles suppressions de postes et fermetures de lits.

Toutes les catégories de personnel prêtes à se mobiliser

Toutes les catégories de personnel à l’hôpital, qu’il s’agisse des professions médicales ou non-médicales, subissent une pénibilité accrue au travail et l’ensemble des professions représentées à l’hôpital sont prêtes à se mobiliser, indique Denis Basset, secrétaire général de la branche Santé de la fédération des services publics et de santé FO (SPS-FO), Nous avons lutté contre la loi Travail, nous allons continuer à lutter contre la loi Santé qui instaure notamment les Groupements hospitaliers de territoire.

Dates et modalités de la mobilisation connues à la mi-décembre

Le 24 octobre, les trois fédérations de la Santé ont rencontré le directeur du cabinet de la ministre de la Santé Marisol Touraine. Ils ont de nouveau exposé leurs revendications, notamment l’arrêt des fermetures de lits et des suppressions de postes, et l’octroi des moyens budgétaires permettant aux établissements sanitaires et médico-sociaux d’assurer leur mission de service public. Le ministère partage le constat des syndicats, mais aucune réponse concrète n’a été apportée, souligne Denis Basset.

Les fédérations FO, CGT et SUD arrêteront à la mi-décembre les dates et les modalités de la mobilisation du premier trimestre 2017, à laquelle se joindront les personnels des cliniques privées et de l’action sociale.

Dans l’intervalle, après les infirmiers-anesthésistes et les professions para-médicales, les directeurs d’hôpitaux sont appelés à manifester le mercredi 30 novembre.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Françoise Lambert

Journaliste FO Hebdo - Santé - Retraite

Sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément