Il combat la dégradation du service public météo

Portrait par Clarisse Josselin

Jérôme Lartisant, 45 ans, est ingénieur des travaux de la météo à Strasbourg. Secrétaire général du syndicat SNITM FO depuis 2013, il se bat contre les restructurations à Météo France, pour préserver la qualité du service public.

Passionné par la météo « depuis tout gamin », Jérôme débute sa carrière par une mission de neuf mois dans la station isolée des îles Kerguelen, près du pôle Sud. À son retour, il trouve un poste à l’aéroport de Strasbourg.

« L’observation aéronautique a été la première à être automatisée, à la fin des années 1990, explique-t-il. C’est là que j’ai rejoint FO et que j’ai commencé à me battre syndicalement pour défendre ma vision du service public de la météo. »

Bouleversement des métiers

Désormais responsable adjoint de la prévision pour le nord et l’est de la France, il combat la vaste restructuration qui frappe l’établissement public : entre 2008 et 2016, le nombre de centres météo sera réduit de 108 à 55 et le nombre de salariés de 3 700 à 3 000. Seul un départ en retraite sur cinq est remplacé, alors que l’âge moyen des agents est de 51 ans.

Le 10 décembre dernier, FO, avec l’intersyndicale, a appelé le personnel à la grève pour exiger des moyens budgétaires et le maintien des effectifs, afin que l’établissement puisse continuer à exercer ses missions régaliennes.

Depuis octobre, au nom de FO, il boycotte les instances et demande au P-DG de présenter lui-même, dans chaque service, sa vision à dix ans de l’établissement – et les bouleversements des métiers à venir – et de « se confronter aux agents en colère ».

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Entre manipulation des statistiques et rêve de business

Délais d’attente au permis de conduire

C’est bien connu, on fait dire aux chiffres ce que l’on veut : ainsi, depuis quelques mois, les données publiées par l’Administration servent les ambitions d’un ensemble d’organisations patronales d’auto-écoles.

Un facteur aggravant de la fracture territoriale

Service Public par Mathieu Lapprand

L’ ouvrage de la Confédération Il faut sauver le service public est publié alors que les nombreux plans de réorganisation et de réduction de l’administration sur les territoires ces dernières années ont mis au jour des fractures territoriales de plus en plus béantes.
Face à la volonté du gouvernement (...)

Le 9 avril contre l’austérité, pour le service public, pour le Statut !

Communiqué de la Fédération Nationale de l’Energie et des Mines FO par Énergie et Mines

Les Confédérations syndicales CGT et FO appellent l’ensemble des salariés du pays à une grève interprofessionnelle le 9 avril contre « le pacte de responsabilité, la rigueur budgétaire, la loi Macron qui aggravent la situation des salariés »et les décisions qui en découlent.
Les Fédérations CGT et FO (...)