Il mène la campagne TPE auprès des employés et gardiens d’immeubles

Portrait par Clarisse Josselin

Article publié dans le cadre de la campagne #TPE2016 - La grande élection syndicale
Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Patrick Albert, 59 ans, est responsable des comptes consolidés dans la foncière Gecina. Secrétaire général du Syndicat national FO des gardiens, cadres et employés de l’immobilier, il est investi dans la campagne pour les élections dans les très petites entreprises (TPE).

Patrick Albert a rejoint FO lorsqu’il est entré chez Gecina, il y a dix-neuf ans. J’adhérais à une autre organisation, mais, dans l’entreprise, je me sentais plus proche des camarades et des valeurs de FO, l’indépendance politique me tient à cœur, raconte-t-il.

70 000
C’est le nombre de gardiens d’immeubles en France. Ils étaient encore 100 000 il y a dix ans.

À la tête du Syndicat FO des employés et gardiens d’immeubles, il mène auprès de ces derniers la campagne pour les élections TPE. La quasi-totalité d’entre eux est employée par des copropriétés individuelles et très isolées.

Leur première revendication concerne les salaires. Viennent ensuite les conditions de travail. Quand ils sont logés, ils subissent beaucoup de pression de la part des copropriétaires et des syndics, on les dérange le dimanche..., explique-t-il.

Faire reconnaître la pénibilité

Patrick Albert se bat aussi pour l’application des accords. Il y a deux ans, FO a réussi à réduire l’amplitude horaire de 50 à 47,5 heures par semaine pour ceux qui sont logés. Certains employeurs n’en tiennent pas compte ou le mettent en place tardivement, sans régularisation, dénonce-t-il.

Il se bat aujourd’hui pour faire reconnaître la pénibilité du métier. La délégation patronale estime qu’ils ne sont pas concernés mais il y a des manutentions de charges, poursuit-il. On voudrait définir des critères et fixer un référentiel par tâche. C’est ma bataille pour l’année à venir. 

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Tous les articles de la campagne

Élections TPE : une campagne tous azimuts

#TPE2016 - La grande élection syndicale par Nadia Djabali

À vos agendas, moins de trois mois avant le scrutin qui se déroulera du 28 novembre au 13 décembre, la campagne FO TPE entre dans une phase cruciale. Même si unions départementales et fédérations sont déjà sur les rangs depuis presqu’un an.

Tour de France 2016 : FO en course pour les élections TPE

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Comme chaque année depuis 1980, FO est de la partie au sein de la caravane « publicitaire » et participe, à sa façon, à l’événement sportif populaire par excellence. Comme le souligne l’éditorial du Secrétaire général de la Confédération syndicale, Jean-Claude Mailly, « cet évènement revêt une (...)

Visite de la poissonnerie de Rungis

#TPE2016 - La grande élection syndicale par FGTA-FO

Le 14 novembre, des représentants de la FGTA-FO, dont son Secrétaire général, Dejan Terglav, se sont rendus sur le Marché d’Intérêt National de Rungis pour rencontrer les salariés du hall « Marée » ainsi que les apprentis du CFA poissonnerie gérée par la Confédération Nationale des Poissonniers écaillers de France, co-organisatrice de l’événement.

Élections TPE : la FGTA-FO prépare sa campagne sur Paris et l’Île-de-France

#TPE2016 - La grande élection syndicale par FGTA-FO

Les élections TPE se tiendront fin 2016 et permettront de définir l’audience des syndicats par branche professionnelle.
La FGTA-FO est impliquée depuis de longs mois dans la campagne d’information et de sensibilisation des salariés de ces entreprises, dont 50% travaillent dans des secteurs relevant (...)