Il n’y a pas que le printemps qui fleurit chez C&A… il y a aussi des conflits sociaux

Commerce

Photographie : F. Blanc / FO Hebdo - CC BY-NC 2.0 - flickr.com/force-ouvriere

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce

Après deux jours de grève sur le site logistique, c’est au tour des salariés du magasin C&A de la rue Charles Sanglier à Orléans, de débrayer à 15h ce jeudi 24 mars 2016, à l’appel de FO, pour dénoncer leurs mauvaises conditions de travail.

Temps partiels et manque de reconnaissance pour des exigences à la hausse et une polyvalence sans limite, voilà le quotidien des salariés C&A France !

Ajoutez à cela des négociations salariales proches du zéro absolu, les salariés n’en peuvent plus !

Pour FO Commerce et sa section FO C&A, cette situation doit cesser et l’entreprise doit engager un vrai dialogue social avec les représentants du personnel.

FO Commerce reste mobilisé pour combattre la loi travail et soutiendra toutes les mobilisations et grèves qui s’opposeront aux dégradations des conditions de travail organisées dans les entreprises du secteur.

Sur le même sujet

Pour les salaires, la mobilisation se poursuit chez C&A

Commerce par Mathieu Lapprand

Le travail a repris ce mardi 22 mars après la grève votée le 18 mars dernier suite aux « propositions méprisantes » de la direction de C&A dans le cadre des négociations annuelles obligatoires sur les salaires. D’autres modalités d’action sont prévues.

C&A annonce une restructuration à la presse… mais oublie d’informer ses salariés

Commerce par Employés et Cadres

Lors du Comité Central d’Entreprise du 30 septembre 2016, la direction de C&A France a fait une présentation très succincte des axes stratégiques de l’entreprise. Aucune information n’a été donnée aux représentants du personnel quant à un projet d’ampleur de fermeture de magasins, tout juste une information sur le recours à l’assistance d’un cabinet de consultants.