Influenza aviaire, quel impact sur les salariés d’Euralis ?

Emploi et Salaires par FGTA-FO

Communiqué de la FGTA-FO

Alors que l’influenza aviaire se propage en France et que le Sud-Ouest compte de nombreux foyers d’infection, le ministère de l’Agriculture a annoncé qu’aucune nouvelle production de palmipèdes ne pourrait commencer. Un vide sanitaire de 4 mois dans l’élevage des canards et des oies est prévu à partir d’avril.

Le syndicat FO Euralis (foie gras) restera vigilant sur l’impact que ces mesures pourront avoir sur l’emploi, notamment du point de vue du chômage technique. Rendez-vous a déjà été pris avec l’UES Pôle alimentaire Euralis et la direction du site de Maubourguet.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Grippe aviaire et les salariés ?

Emploi par FGTA-FO

La FGTA-FO et le syndicat FO d’Euralis, fabricant de foie gras, tiennent à interpeller le ministère de l’Agriculture, la DGAL et les acteurs de la filière foie gras. A-t-on pensé aux salariés qui vivent quotidiennement dans l’attente des différents arrêtés préfectoraux pris à n’importe quelle heure et n’importe quel jour pour savoir s’ils travaillent la semaine qui suit ou même le lendemain ?

313 suppressions d’emplois dans le Groupe Euralis

Agroalimentaire par FGTA-FO

Les instances représentatives du personnel ont été informées le 9/01/2018 d’une réorganisation du pôle alimentaire du groupe Euralis. Ce pôle est composé de 8 sites industriels sous les conventions collectives de la FICT (charcuterie industrielle) et de l’ADEPALE (produits élaborés).

Chez Euralis, FO tire le signal d’alarme

Agroalimentaire par Clarisse Josselin

Les syndicats FO, CGT et CFDT appellent, dans un communiqué daté du 11 avril 2018, à « arrêter la casse » au sein du groupe coopératif Euralis. Ils dénoncent des erreurs stratégiques dramatiques pour les résultats et l’emploi. Un nouveau plan social, annoncé en janvier 2018, va supprimer 313 postes dans le pôle alimentaire.