Investissement 2.0 : Emprunter pour verser des dividendes

Toute l’actualité

Numericable-SFR a annoncé le versement de dividendes très importants à ses actionnaires en 2015 : 5,7 euros par action, soit un rendement de 13 %. Mais il en coûterait 2,5 milliards d’euros à la société. Qu’à cela ne tienne, le groupe souscrira un emprunt de 1,6 milliard pour financer cette opération qui intervient dans un contexte de craintes vis-à-vis de l’endettement de l’opérateur et de sa maison mère Altice.

Sur le même sujet

Échec du rachat de Bouygues Telecom par Altice Numericable

Toute l’actualité par Mathieu Lapprand

Le conseil d’administration de Bouygues Telecom a rejeté à l’unanimité la proposition de rachat pour 10 milliards d’euros. Avec cette offre, la troisième, l’endettement d’Altice, maison mère du groupe Numericable-SFR, présidée par Patrick Drahi, serait passé de 30 à 40 milliards d’euros. La charge de sa (...)