J-C Mailly : « Les revendications de FO vont de pair avec la campagne de la CES pour une augmentation générale des salaires »

L’éditorial du Secrétaire général par Jean-Claude Mailly

Synthèse des
revendications FO
PDF - 1.2 Mo

La semaine dernière, j’ai participé au lancement par la Confédération européenne des syndicats (CES) de la campagne pour l’augmentation générale des salaires dans tous les pays européens. Cette campagne va durer toute l’année et Force Ouvrière la relaiera en France avec ses revendications.

Cette campagne est importante à double titre :

  • elle marque une offensive syndicale européenne qui répond, partout, aux attentes et revendications des travailleurs ;
  • elle implique une remise en cause de la financiarisation de l’économie et une révision des traités européens.

Par ailleurs, lundi 20 février le bureau confédéral a rendu publiques (cf. le site Internet confédéral et le numéro 3231 de FO Hebdo) les principales positions et revendications de Force Ouvrière.

Europe, international, politiques économiques et sociales, droit syndical, négociations collectives, représentativité, formation syndicale, salaires, emploi, Assurance chômage, formation professionnelle, protection sociale, contrats de travail, numérique, outre-mer, licenciements, égalité professionnelle sont, notamment, au cœur de nos revendications.

Autant nous ne donnons et donnerons aucune consigne de vote pour les élections présidentielles, autant il est important, y compris dans cette période, de rappeler notre cahier revendicatif.

Encore une fois, nous sommes un syndicat, pas un parti.

Et si nous avons des contacts démocratiques avec des partis politiques, nous ne confondons pas les rôles. 

Abonnez-vous à la newsletter « Éditoriaux de FO »

Sur le même sujet

A l’Elysée, FO demande une négociation sur la formation professionnelle

Dialogue social par Clarisse Josselin

Emmanuel Macron reçoit tour à tour les leaders des organisations syndicales et patronales les 12 et 13 octobre à l’Elysée, pour lancer le second acte des réformes sociales. Au menu, la formation professionnelle, l’Assurance chômage et l’apprentissage. Jean-Claude Mailly, premier reçu, lui a rappelé les positions de Force Ouvrière.