JC Mailly : « Le réformisme militant, marque de fabrique de notre syndicalisme »

Éditoriaux de FO par Jean-Claude Mailly

Notre Comité confédéral national, le « parlement » de FO, s’est tenu à Paris la semaine dernière.

Comme d’habitude, une résolution a été adoptée, qui constitue le mandat pour les mois à venir jusqu’au congrès confédéral. Elle souligne les principales positions et revendications et appuie l’action du 10 octobre des fédérations de la fonction publique.

S’agissant des ordonnances sur le Code du travail, le Comité confédéral national a réalisé l’importance du travail effectué par la confédération durant trois mois de concertation, ce qui a permis le maintien de certaines garanties et le blocage de plusieurs dispositions.

Pour autant, nombre de mesures inacceptables figurent dans les ordonnances, ce que nous avons toujours expliqué, mesures inacceptables dont nous demandons le retrait. C’est pourquoi, sur ce point comme sur d’autres risques qui se profilent (Assurance chômage, formation professionnelle, service public républicain, retraites), le CCN considère qu’une mobilisation interprofessionnelle est nécessaire avant la ratification des ordonnances. Nous prendrons donc contact avec les autres confédérations dans les jours à venir. Dans tous les cas, cette journée de mobilisation aura lieu.

Comme souvent à FO, les débats sont nourris et vifs. Si je tenais à caractériser ce CCN, je dirais qu’il a acté une pratique réformiste et une action contestataire.

Comme toujours, c’est aussi une question de dosage dans un contexte général politique, économique et social. Au final, ce qui compte c’est comment on est le plus efficace possible pour les salariés en restant nous-mêmes, libres et indépendants.

Cela s’appelle le réformisme militant, marque de fabrique de notre syndicalisme.

À FO, il y a des minoritaires et des majoritaires, mais il ne saurait y avoir des majorités et des minorités.

Ainsi, comme l’expliquaient nos anciens, Léon Jouhaux comme Robert Bothereau : Notre syndicalisme n’est pas seulement revendicatif, il doit être réalisateur, y compris pour viser l’émancipation des travailleurs.

Abonnez-vous à la newsletter « Éditoriaux de FO »

Sur le même sujet

La lutte contre les discriminations sur le devant de la scène

Communiqué de Force Ouvrière par Didier Porte, Secteur juridique

Mardi 19 mai 2015, ont été présentées les 18 propositions issues du rapport de synthèse du groupe « dialogue sur la lutte contre les discriminations ».
Les trois ministres présents (Travail, ville et justice) ont apporté des réponses qui dans leur grande majorité satisfont FO.
FO se félicite des (...)

Code du Travail : Robert m’a tuer !

Emploi et Salaires par FEETS FO

Pour un grand nombre d’hommes et de femmes, le nom de Robert Badinter restera attaché à l’abolition de la peine de mort et aux innombrables combats menés au titre des droits de l’Homme et aucun ne remettra en cause les luttes portées et menées avec conviction par cet homme, le respect l’emporte.

Une nouvelle victoire pour FO en deux actes !

Durée du travail par Secteur juridique

Le syndicat FO des employés et cadres du commerce du Val d’Oise a assigné en référé la société d’ameublement Ikea en vue, notamment, de l’enjoindre d’accorder à chacun de ses salariés les repos légaux obligatoires et de respecter les durées de travail conventionnelles.