Jean-Claude Mailly : « Les salariés des TPE ne connaissent pas leurs conventions collectives »

#TPE2016 - La grande élection syndicale par Jean-Claude Mailly

Article publié dans le cadre de la campagne #TPE2016 - La grande élection syndicale
http://dai.ly/x3c4a4d

Invité de l’économie sur France Info, Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière a présenté la campagne pour les élections professionnelles dans les TPE (Très Petites Entreprises). Campagne lancée aujourd’hui pour des élections qui auront lieu en décembre 2016.

Sur France Info, Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force ouvrière, a présenté la campagne pour les élections professionnelles dans les TPE., les très petites entreprises. « Cette campagne pour les élections professionnelles dans les TPE est l’occasion de permettre aux salariés d’avoir une meilleure connaissance de leurs droits. »

Tous les articles de la campagne

Chiffres : La part des TPE dans le PIB national est de 9 %

#TPE2016 - La grande élection syndicale

Les très petites entreprises, qui pour être classées comme telles ne doivent appartenir à aucun groupe et réaliser moins de 2 millions d’euros de chiffre d’affaires, représentent les deux tiers des entreprises françaises et contribuent pour 9 % au PIB national selon une étude de l’Insee du 30 mars. (...)

Lancement de la campagne FO pour les élections dans TPE

Conférence de presse

Force Ouvrière a officiellement lancé ce 2 novembre sa campagne pour les élections dans les TPE (Très Petites Entreprises), auxquelles 4,5 millions de salariés seront appelés à voter en décembre 2016.
La campagne démarre par une semaine d’actions, jusqu’au 6 novembre, en région parisienne et en (...)

Élections TPE : la FGTA-FO prépare sa campagne sur Paris et l’Île-de-France

#TPE2016 - La grande élection syndicale par FGTA-FO

Les élections TPE se tiendront fin 2016 et permettront de définir l’audience des syndicats par branche professionnelle.
La FGTA-FO est impliquée depuis de longs mois dans la campagne d’information et de sensibilisation des salariés de ces entreprises, dont 50% travaillent dans des secteurs relevant (...)