Portrait

Jeune secrétaire générale dans une entreprise en mutation

, Mathieu Lapprand

Recommander cette page

F. Blanc / FO Hebdo - CC BY-NC 2.0

Du statut d’apprentie à celui de secrétaire générale de son syndicat, retour sur l’engagement d’une jeune militante qui veut gagner la confiance de ses aînés et prouver l’intérêt de l’action syndicale aux salariés de sa génération.

Nelly Bréheret est entrée comme apprentie chez GDF Suez. Quelques mois plus tard, confrontée à une ambiance professionnelle délétère, la jeune salariée s’est renseignée sur les différentes organisations syndicales et s’est rapprochée de FO. Initialement apprentie à La Roche-sur-Yon, elle est embauchée et devient conseillère clientèle à La Baule. Elle est ensuite nommée responsable de la clientèle commerciale à Nantes.

Élue déléguée du personnel en 2009 puis secrétaire de son CHSCT en 2011, la militante a ensuite assumé d’autres mandats : membre de son comité d’établissement, du comité central d’entreprise et de la commission secondaire du personnel exécution/maîtrise.

Déléguée du personnel en 2009, secrétaire générale en 2015

Depuis janvier 2015, Nelly Bréheret assume également le secrétariat général de son syndicat Énergie Europe Force Ouvrière. C’est le syndicat des commerciaux et des traders d’Engie, le nouveau nom de GDF Suez. « Avec 32,28 % des suffrages recueillis lors du dernier scrutin sur les 3 400 salariés, commerciaux et traders, c’est le premier syndicat de la branche Énergie Europe », rappelle sa dirigeante. Engagée également dans FO Jeunes, Nelly estime essentiel de « mettre en avant les outils créés et d’en développer de nouveaux pour aider les UD et les UL à faire adhérer puis militer de jeunes salariés ».