Conférence Nationale du Handicap (CNH) du 11 février 2020

Communiqué de FO par Anne Baltazar, Yves Veyrier

Conférence nationale du handicap a l’Elysee, le 11 février 2020. © HAMILTON/REA

Quinze ans après la loi du 11 février 2005, la Conférence Nationale du Handicap (CNH) de ce jour a fait le point sur l’ensemble des thématiques et problématiques relatives aux personnes en situation de handicap (école, qualification, emploi, retraite, accessibilité, départs en Belgique, logement, parentalité, innovation, compensation, démarches, accompagnement…). Plusieurs annonces ont été faites par le Président de la République.

En particulier, le Président a annoncé très clairement que l’AAH ne sera pas remplacée ni diluée dans le futur Revenu Universel d’Activité. Dont acte !

Sur la question des retraites des personnes handicapées, le Président de la République s’est appuyé sur le projet de système universel de retraite par points dont FO a souligné les incertitudes auxquelles il conduit.

En tout état de cause, FO rappelle ses revendications spécifiques dans le cadre du système actuel :

  • la simplification et l’amélioration de l’accès à la retraite anticipée pour handicap, notamment par la réintroduction du critère Roth ;
  • la prise en charge gratuite pour les personnes du supplément de cotisations pour la retraite en cas de temps partiel imposé par des restrictions d’aptitude ;
  • une bonification des droits à retraite pour chaque année travaillée en situation de handicap ;
  • l’amélioration du mode de calcul du montant et de la revalorisation de la pension d’invalidité ;
  • la révision des modalités de cumul entre la pension d’invalidité et le revenu d’activité́ à temps partiel ;
  • une meilleure prévention de la désinsertion professionnelle, le maintien en emploi des seniors handicapés et la mise en place d’une retraite progressive anticipée dès 55 ans ;
  • pour les aidants, la prise en compte gratuite des trimestres de réduction ou d’interruption d’activité ; le maintien du taux plein 2 ans avant l’âge d’annulation de la décote, et une majoration de leurs droits à la retraite ;
  • pour les salariés en Affection de Longue Durée, l’élargissement de la retraite pour inaptitude permettant de partir à taux plein à l’âge légal.

Anne Baltazar Conseillère confédérale en charge du handicap

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Déconfinement phase 2 – réaction FO

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La confédération FO constate que la phase 2 du déconfinement, telle que présentée par le Premier ministre, du fait du ralentissement - évidemment attendu par tout un chacun - de l’épidémie de Covid-19, conduit à une accélération de reprise d’activité dès le 2 juin dans nombre de secteurs.

Chiffres du chômage : vers une crise sociale sans précédent

Communiqué de FO par Michel Beaugas

La Dares et Pôle emploi ont publié ce jour, des indicateurs du marché du travail spécifiques à la crise sanitaire pour le mois d’avril 2020. Malgré le recours systématique à l’activité partielle et la mise en place du « travail à domicile » ou « télétravail » dans des conditions souvent aléatoires, les (...)

Transfert de la dette sociale et dépendance : réaction FO

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Le Gouvernement vient de saisir les caisses nationales de la Sécurité sociale pour avis sur un projet de loi organique et un ordinaire, relatif au transfert de l’essentiel de la « dette Covid » à la caisse de la dette sociale (la CADES), pour un montant prévu de 136 milliards d’euros, et un report de l’extinction de la dette sociale à 2033 alors qu’elle devait s’éteindre en 2024.