Après une visite dans la Creuse vendredi 26 février, le Secrétaire général de FO, Yves Veyrier, était à Carcassonne, dans le département de l’Aude ce mardi 2 mars.

© P. Bourguignon

Journée FO dans les Très Petites Entreprises dans l’Aude

Election TPE du 22 mars au 6 avril par Prescillia Bourguignon

Article publié dans le cadre de la campagne Election TPE du 22 mars au 6 avril

Après une visite dans la Creuse vendredi 26 février, le Secrétaire général de FO, Yves Veyrier, était à Carcassonne, dans le département de l’Aude ce mardi 2 mars. Objectif : l’« Election TPE ». Pour mémoire, les salariés des Très Petites Entreprises (moins de 11 salariés et salariés des particuliers à domicile) sont appelé à voter pour leur syndicat du 22 mars au 6 avril).

Une campagne de proximité : faire voter ses proches, ses connaissances, son voisin…

La journée a débuté avec une rencontre des responsables de principaux syndicats de l’Union départementale de l’Aude pour rappeler le rôle important des militants et des adhérents pour faire voter FO à cette élection. Dans le département, les TPE représentent 25 000 salariés. Marc Adivèze, secrétaire général de l’Union départementale FO, et Serge Cambou, coordinateur FO pour la région Occitanie, ont a souligné à quel point cette campagne était avant tout une campagne de proximité ; qu’il fallait faire voter ses connaissances, ses voisins… La confédération a conçu pour cela un cahier des votants et une application pour smartphone TPE FO. Chaque adhérent peut ainsi recenser son « réseau » de votants potentiels à cette élection et les accompagner tout au long du processus jusqu’au vote… pour FO bien sûr !

Laurent Rescanières, secrétaire général-adjoint de la fédération FGTA-FO a mis en valeur le PASS Solidarité TPE dont l’utilisation gratuite est prolongée au 3 décembre 2021 et qui donnent accès aux salariés de TPE à plusieurs avantages équivalents à un comité d’entreprise : réductions, projet Voltaire…

A la rencontre de plusieurs catégories de salariés de TPE

Avec Marc Adivèze, Yves Veyrier, a échangé en direct au téléphone avec une salariée assistante maternelle, adhérente FO, candidate pour siéger au sein de la CPRI (Commission paritaire régional interprofessionnelle) pour les TPE. Les assistantes maternelles sont environ 1 500 salariées des particuliers (les parents des enfants dont elles ont la charge) sur le département. Elle a ainsi pu évoquer les difficultés rencontrées par son corps de métier durant la période de crise sanitaire où beaucoup de ses consœurs ont dû arrêter en tout ou partie leur activité. Étant une salariée isolée et travaillant uniquement seule à domicile, elle a expliqué en quoi se syndiquer était essentiel pour avoir accès aux informations sur ses droits et rencontrer d’autres salariés. L’union départementale organise depuis 5 ans des réunions ‘assistantes maternelles’ dans le département pour palier à l’isolement et informer cette catégorie de salariés.

Yves Veyrier et MArc Adivèze, secrétaire de l’UD FO 11
P.Bourguignon

Après les assistantes maternelles, c’est à la rencontre des salariés d’une boucherie artisanale que sont allés les responsables FO. L’occasion d’expliquer comment vérifier que l’on est bien inscrit sur la liste électorale et comment mettre à jour ses données personnelles afin de recevoir le matériel de vote le moment venu (quelques jours avant le 22 mars). L’employeur et patron de la boucherie est lui-même très impliqué dans le dialogue social au niveau de la branche, et engagé en particulier sur l’insertion des travailleurs porteurs de handicap. Dans cette branche, un accord a été trouvé dans la convention collective pour l’instauration d’une prime de treizième mois. Une raison majeure de voter à ces élections afin de conforter la négociation collective au profit du progrès social.

Sur place, une conférence de presse avec la presse locale a permis aussi de faire le point sur la situation économique et sociale du département.

La journée s’est conclue par la visite de l’association « Info jeunes ». Sept salariés engagés auprès des jeunes, environ 10 000 jeunes concernés dans l’Aude, pour les informer, les conseiller, les accompagner dans leur projet professionnel mais également leur donner accès à des activités culturelles et sportives. Cela passe beaucoup, d’autant en plus du fait des restrictions sanitaires par les réseaux sociaux. Pour le coup, l’application TPE FO tombe à pic pour les motiver à voter et faire voter FO dès le 22 mars !

Plus dans la campagne Election TPE du 22 mars au 6 avril
Tous les articles de la campagne

Les élections dans les TPE - Elles ont tout d’une grande

Election TPE du 22 mars au 6 avril par  Michel Pourcelot

Du 23 novembre au 6 décembre 2020 se dérouleront les élections professionnelles dans les TPE, les très petites entreprises. Elles ont leur importance de par les millions de salariés concernés (un salarié sur cinq en France) et de par leur contribution à la mesure de la représentativité des organisations syndicales. FO a lancé une campagne en direction de ces millions de salariés.

Élections TPE : tous les adhérents associés à la campagne FO

Election TPE du 22 mars au 6 avril par  Valérie Forgeront

La campagne FO pour les élections TPE en 2020 ? « C’est parti ! », confirme la confédération. Dans le cadre de la préparation à ce scrutin qui se déroulera du 23 novembre au 6 décembre et dont le résultat servira notamment à affiner le calcul de la représentativité des organisations syndicales, Force Ouvrière a prévu diverses actions.