L’Afoc réagit au projet de panier anti-inflation

Consommation par AFOC

© KERMALO/REA

Afin de lutter contre l’inflation (5,2%), le gouvernement envisage de proposer à la grande distribution un panier composé d’une vingtaine de produits de base à des prix très bas. Ce dispositif entrerait en vigueur dès le mois de mars prochain.

La mise en place de ce panier anti-inflation n’aurait rien d’obligatoire. Le Ministère du commerce évoque un engagement volontaire des distributeurs plutôt que des dispositions législatives ou réglementaires contraignantes.

Pour l’Afoc, toute mesure tentant d’agir sur l’inflation est à étudier.

Or, la liste des produits essentiels dont les consommateurs ont besoin ne se limite pas à 20 produits par foyer. C’est trop peu pour couvrir l’ensemble des besoins des consommateurs. Sur environ 20 000 références, cela représenterait à peine 0,1% des produits disponibles en magasin.

Par ailleurs, l’application de ce dispositif risque d’être aléatoire d’une enseigne à l’autre, voire selon les magasins.

Enfin, les consommateurs subissent déjà l’inflation de plein fouet depuis plus d’un an. La vraie question est de trouver une solution pour faire redescendre l’ensemble des prix à la consommation, notamment en matière alimentaire.

AFOC Association Force Ouvrière Consommateurs - AFOC

Sur le même sujet

Un engagement au long cours

Portrait par Françoise Lambert

Valérie Gavini, 48 ans, travaille dans un hypermarché Carrefour à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône). Elle y est déléguée du personnel FO depuis vingt ans.
Syndiquée à Force Ouvrière depuis trente ans, lors de son embauche à l’hypermarché Carrefour de Châteauneuf-les-Martigues en 1985, Valérie (...)

Travail en soirée : attention la colère gronde !

Grande distribution par FGTA-FO

Il y a quelques semaines, la FGTA-FO dénonçait le projet de loi Pacte concernant le travail en soirée, projet écarté dans un premier temps par le Conseil constitutionnel saisi par les parlementaires.