L’Alpe d’Huez est-elle l’arrivée au sommet la plus courante du Tour ?

Le Tour en questions

Article publié dans le cadre de la campagne Tour de France 2015

Oui, et d’assez loin ! La mythique montée aux 21 virages, qui sera le juge de paix de cette édition 2015 en étant placée la veille de l’arrivée à Paris, a déjà accueilli 26 fois une arrivée du Tour de France, ce qui en fait même l’une des quinze villes-étapes les plus souvent visitées par la Grande Boucle, devant des villes comme Lyon, Lille, Montpellier ou Toulouse ! Et pourtant : l’Alpe d’Huez est un classique finalement assez récent. La station de sports d’hiver a dû attendre 1952 pour être une première fois le théâtre d’une arrivée d’étape du Tour : Fausto Coppi s’y impose et prend le maillot jaune, prélude à son deuxième succès sur la Grande Boucle. Mais ensuite, il y aura une longue parenthèse de vingt-quatre ans avant que l’Alpe d’Huez ne retrouve le Tour, en 1976. Là, en quelques années – ponctuées de nombreux succès de coureurs néerlandais, ce qui vaudra au col son surnom de « montagne des Hollandais » - les 21 virages deviennent un mythe du Tour. Aujourd’hui, l’Alpe d’Huez est indéboulonnable : depuis vingt ans, elle est présente un Tour sur deux.

Plus dans la campagne Tour de France 2015
Tous les articles de la campagne

Faut-il être européen pour gagner le Tour ?

Le Tour en questions

Un Italien, Vincenzo Nibali, en 2014 ; deux Britanniques, Christopher Froome et Bradley Wiggins, les deux années précédentes... Un rapide coup d’oeil dans le palmarès du Tour permet de constater qu’il vaut mieux être européen pour gagner la Grande Boucle. D’ailleurs, les chiffres viennent confirmer (...)

FO dans la caravane

Place au Tour en Lozère

Le voici, il est arrivé ce samedi 18 juillet à Mende. Il s’agit bien entendu du Tour de France. Pour la 35e année FO participe à la caravane.

Le Tour de A à Z : Escrinet

Tour de France 2015

Le col de l’Escrinet, en Ardèche, est la principale difficulté de la 15e étape de cette édition 2015. Mais ce promontoire, placé sur la route qui mène d’Aubenas à Privas, a peu de chance de faire beaucoup de dégâts. D’abord parce que ses pentes ne sont pas, de toute évidence, les plus difficiles de ce Tour (...)

Le Tour de A à Z : Jour de repos

Tour de France 2015

La pause, c’est essentiel ! Le Tour dure trois semaines et il offre deux jours de repos à son peloton. Le premier aura lieu à Pau le lundi 13 juillet, juste avant l’entrée dans les Pyrénées. Le second est prévu à Gap le mardi 21 juillet, avant les quatre étapes (...)