L’austérité ça suffit ! 26 janvier 2016 en grève dans l’unité !

Service Public par FO Fonctionnaires

Communiqué de la Fédération générale des Fonctionnaires FO

Les nombreuses réformes (collèges, territoriales, santé…), si elles sont mises en oeuvres, vont avoir de nouveaux et graves impacts négatifs sur le service public rendu aux citoyens et aggraver encore les conditions de travail des personnels. Les organisations syndicales (CGT, FO et Solidaires) des trois versants de la Fonction publique (État, Territoriale, Hospitalière), réunies le 5 janvier 2016, confirment leur appel à la grève et aux manifestations pour le 26 janvier 2016.

Alors que le salaire des fonctionnaires diminue à nouveau au mois de janvier 2016, suite à l’augmentation des cotisations retraites, la Loi de Finances 2016 vient entériner, à ce stade, le gel de la valeur du point d’indice et renforcer les effets les plus néfastes du Protocole PPCR. (Parcours Professionnels Carrières Rémunérations).

La diminution de mesures catégorielles (notamment des ratios pro/pro) et des durées minimales de carrière entraine un peu plus les fonctionnaires et agents publics dans la précarité.

Plus que jamais, les organisations syndicales CGT, FO et Solidaires appellent l’ensemble des agents publics à se mobiliser pour conserver une Fonction Publique garantissant :

 Un statut et un véritable déroulement de carrière Une revalorisation immédiate et significative de la valeur du point d’indice et le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat.

 Un service public de proximité garant de la cohésion sociale.

 Un préavis de grève unitaire sera déposé auprès de la Ministre de la Fonction publique et des manifestations seront organisées à Paris et dans les départements.

Nous appelons nos syndicats à se rencontrer au plan local pour organiser la grève et les mobilisations.

FO Fonctionnaires Secrétaire général

Sur le même sujet

Fonctionnaires : une colère que le gouvernement se doit d’entendre

Service Public par Valérie Forgeront, journaliste L’inFO militante

« Retrait de la réforme », « sauvons l’hôpital public », « hausse générale des salaires », « maintien du statut », « non au régime universel de retraites par points, maintien du code des pensions »…. Autant de revendications et bien d’autres entendues ce 9 mai à l’occasion de la journée nationale de grève et de manifestations dans la Fonction publique. Une journée d’actions lancée à l’appel des neuf organisations représentatives dont FO-Fonction publique et avec le soutien de la Confédération FO et de son secrétaire général, Yves Veyrier, lequel a pris part au cortège parisien.