L’écart se creuse entre le dernier salaire et le montant de la pension

Retraite par Françoise Lambert

Selon une étude de la Drees, le taux de remplacement du salaire par la pension de retraite baisse au fil des générations. Une conséquence des contre-réformes des retraites qui se sont succédé.

La perte de pouvoir d’achat entre le dernier salaire et la pension de retraite s’accentue au fil des générations. C’est ce que montre une étude de la direction de la recherche du ministère des Affaires sociales (Drees) publiée en juillet. Pour les retraités de la génération née en 1946, le taux de remplacement médian du salaire net moyen de fin de carrière par la retraite s’élève à 74% pour les hommes et 72,5% pour les femmes (75% et 74,7% pour ceux et celles ayant une carrière complète). Des chiffres qui cachent de grandes disparités. Ainsi, 10% des retraités perçoivent une pension correspondant seulement à moins de 53,4% de leur salaire net de fin de carrière. Mais l’étude de la Drees nous enseigne surtout que le taux de remplacement du salaire par la pension diminue par rapport aux générations précédentes. Ainsi, les hommes retraités de la génération 1936 touchent en moyenne une pension équivalente à 81% de leur dernier salaire et les femmes de la même génération une pension représentant 77% de leur dernière fiche de paie.

Une indexation des pensions moins avantageuse

La baisse du taux de remplacement s’explique par les mesures prises lors des réformes successives des retraites. Et notamment à l’occasion de la réforme Balladur de 1993. Celle-ci a instauré pour le régime général des retraites le calcul de la pension sur la base des vingt-cinq meilleures années de la carrière au lieu des dix meilleures années, ainsi qu’une indexation des pensions moins avantageuse, fixée sur l’évolution des prix et non plus sur celle les salaires. La réforme a en outre accru le nombre d’années de cotisations nécessaires, de 37,5 ans à 40 ans, à raison d’un trimestre par an à partir de la génération 1934 jusqu’à la génération 1943. Tandis que dans la fonction publique, la durée de cotisation, de 37,5 ans avant 2004, passait à 40 ans en 2008.
L’écart entre le dernier salaire et la pension doit toutefois être nuancé, avance la Drees, car le montant moyen net de la pension a augmenté, passant de 1 609 euros pour la génération née en 1936 à 1 672 euros pour la génération née en 1946.

Françoise Lambert Journaliste à L’inFO militante - Santé - Retraite

Sur le même sujet

Retraites - Renforcer et élargir dès maintenant la mobilisation !

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La confédération réunissait ce jour l’ensemble de ses fédérations nationales de tous les secteurs d’activité : métallurgie, automobile, aéronautique, chimie, raffineries, pharmacie, textile, agro-alimentaire, grande distribution, restauration, agriculture, commerce, services à la personne, banque, (...)

Retraites : première réaction à l’allocution du Premier ministre

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Le bureau confédéral de FO constate que le Premier ministre a confirmé essentiellement la volonté du gouvernement de mettre en place un régime unique par points supprimant l’ensemble du système existant et ses régimes. Il accélère même le calendrier législatif avec l’annonce d’un projet de loi en conseil des ministres le 22 janvier et sa présentation au parlement fin février.

La négociation de la dernière chance

Retraite par Jean-Claude Mailly

Nous sommes à moins d’un mois de ce qui devrait être la dernière séance de négociations sur les retraites complémentaires. Si les deux régimes (Arrco et Agirc) ont encore des réserves importantes (dont l’Arrco), ils connaissent des difficultés financières certes liées au vieillissement de la population (...)

Suivi de la demande de retraite complémentaire sur Internet

Retraite par Secteur Retraites

Les salariés du secteur privé peuvent désormais demander leur retraite complémentaire en ligne et suivre le traitement de leur dossier sur le site internet de l’Agirc-Arrco. Après avoir créé leur compte personnel, ils pourront ensuite se connecter à leur espace personnel pour suivre le traitement de leur demande en temps réel.