Le secrétaire général de FO, Yves Veyrier, rue Daguerre à Paris

© P. Bourguignon

L’élection TPE bat son plein : chaque jour et chaque voix comptent jusqu’au 6 avril !

Election TPE du 22 mars au 6 avril

Article publié dans le cadre de la campagne Election TPE du 22 mars au 6 avril

Le scrutin de l’élection TPE a débuté ce lundi 22 mars. Il reste encore quelques jours, jusqu’au 6 avril prochain précisément, pour décrocher un maximum de voix. Après un tour dans les départements, aujourd’hui, mercredi 24 mars, c’est avec les militants FO de l’URIF, dont leurs Secrétaires généraux des Unions départementales de Paris et du Val d’Oise, Gabriel Gaudy et Vincent Vilpasteur, que le Secrétaire général de Force Ouvrière, Yves Veyrier, tractait dans Paris.

24032021distribution de tractsTPE73

C’est à bord d’un camion aux couleurs de FO, que Vincent Vilpasteur a fait le tour du quartier, camion qui sert de lieu de rencontre syndical pour des informations aux salariés d’entreprises, en Ile de France, dépourvus de locaux. L’objectif, rendre le syndicat mobile et donc présent là où les salariés en ont besoin.

Après une matinée à sillonner le quartier de la mairie du 18e arrondissement, c’est donc dans les alentours de la confédération Force Ouvrière, dans le 14e arrondissement que la belle équipe FO est allée à la rencontre des salariés des TPE – commerces de proximités du quartier de la rue piétonne Daguerre, de la station de métro Mouton Duvernet et de l’avenue du Général Leclerc, munie de tracts expliquant comment voter à l’élection.

Charcuterie, primeurs, fromager, librairie, restaurants ouverts pour la vente à emporter, fleuriste, cave à vins, … et pâtisserie où Yves Veyrier, accompagné d’une camarade, n’a pas résisté à l’envie de déguster une pâtisserie au « Merveilleux de Fred » tout en expliquant à la vendeuse comment voter : « Avez-vous bien reçu votre courrier ? Vous pouvez dès à présent voter FO en renvoyant votre bulletin ou en ligne avec le code à gratter sur la lettre ». Certains ont confirmé avoir bien reçu leur bulletin. Gageons que la rencontre avec les syndicalistes les incitera à voter FO une fois rentrés chez eux.

Une salariée de nationalité étrangère, qui avait bien reçu le courrier, pensait ne pas avoir le droit de voter. Ce que Yves Veyrier a immédiatement corrigé : une ou une salarié(e) en France a les mêmes droits – c’est un combat syndical porté par FO depuis toujours – que tout salarié : quelles que soient son origine, sa nationalité et la taille de son entreprise !

La déambulation a été l’occasion de croiser et d’échanger avec deux salariées adhérente FO, l’une de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, l’autre d’un établissement de restauration rapide, ravies de rencontrer l’équipe à leur couleur syndicale !

Plus dans la campagne Election TPE du 22 mars au 6 avril
Tous les articles de la campagne

FO - Le PASS Solidarité TPE

Election TPE du 22 mars au 6 avril

L e PASS Solidarité TPE est un dispositif solidaire exceptionnel mis en place pour apporter un vrai soutien aux travailleurs salariés et non salariés des Très Petites Entreprises (TPE), aux emplois précaires et à ceux de la famille, particulièrement fragilisés par la crise sanitaire. Si les salariés (...)

Covid-19 : solidarité avec les entreprises mais quid des salariés ?

Coronavirus / Covid19 par  Michel Pourcelot

La possibilité d’accéder au fonds de solidarité pour les petites entreprises sera portée en avril à celles pouvant justifier avoir perdu 50 % de leur chiffre d’affaires, a annoncé mardi 31 mars le ministre de l’Économie. Pour FO, les salariés devraient bénéficier d’une attention au moins égale.