« L’Enquête gauloise » : l’Histoire de France en BD poursuit sa marche

Histoire par Michel Pourcelot, journaliste L’inFO militante

Après « La Balade nationale », voici « L’Enquête gauloise », le second volume de L’Histoire de France en BD, qui devrait en compter 20 publiés en cinq ans. Main dans la main, historiens et dessinateurs affichent leur volonté de battre en brèche les images d’Epinal.

La marche de l’histoire de France en BD, lancée le 18 octobre dernier, en est à déjà sa deuxième étape avec L’enquête gauloise, en librairie depuis le 8 novembre. On doit ce second volume au dessinateur Nicoby et à l’archéologue français Jean-Louis Brunaux, un chercheur au CNRS, spécialiste de la civilisation gauloise. Leur ont prêté main forte des pointures telles que Jules César, Cicéron, Poseidonios d’Apamée, un philosophe grec, et Diviciac, druide éduen de son état, qui a bel et bien existé puisqu’il traita avec César vers 61 avant notre ère. Une occasion de combattre les idées reçues, et pas seulement celle concernant les sangliers.

Renouveau de la BD historique

Le premier tome de cette série, « La balade nationale », avait été confié au dessinateur et scénariste de BD Étienne Davodeau, à qui l’on devait déjà une enquête historique, Cher pays de notre enfance : enquête sur les années de plomb de la Ve République (avec Benoît Collombat, chez Futuropolis, 2015), avec à ses côtés pour la partie historique, l’historien Sylvain Venayre, co-auteur du Jardin des colonies (Flammarion, 2017). C’est ce dernier qui dirige cette Histoire de France en BD, soit 20 volumes, 20 dessinateurs et 20 historiens. Elle s’inscrit dans le renouveau de la BD historique entamé depuis presqu’une dizaine d’années. Prochains tomes à venir pour l’année 2018 : La gaule romaine et Les barbares.

 

Tome1 : La balade nationale, sorti le 18 octobre 2017.
Tome 2 : De Massilia à Jules César, L’enquête gauloise, de Jean-Louis Brunaux et Nicoby, sorti le 8 novembre.
Co-édition de La Revue Dessinée et des éditions La Découverte. Prix : 22€ chacun.

Sur le même sujet

Festival d’Angoulême 2017 : un monde en ébullition

Bande dessinée par Michel Pourcelot, journaliste L’inFO militante

Cette 44e édition de l’un des plus grands festivals de BD du monde (26 au 29 janvier) rassemble le gotha du genre et célèbre des classiques du neuvième art (Mickey, Gaston Lagaffe, Will Eisner, Valérian). Cela n’aura pas été sans mal après un bras de fer avec les puissants éditeurs, laissant bien des auteurs sur le carreau de la mine de crayon.