Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

L’entreprise de propreté PEI doit négocier, Renault son donneur d’ordre doit prendre ses responsabilités

Fédération FEETS-FO par FEETS FO

Communiqué de la FEETS-FO

Depuis le 3 mai, les salariés de l’entreprise PEI, entreprise qui assurent le nettoyage du technocentre de Renault sont en grève. Ils se battent contre des pertes de salaires importantes et des suppressions d’emplois, conséquences des décisions du donneur d’ordre Renault.

L’entreprise automobile qui a été largement soutenue par les aides publiques cherche à faire des économies sur le dos des prestataires de service et donc des salariés de l’ombre que sont les personnels de nettoyage.

Renault paraît aujourd’hui surtout mobilisée pour briser le mouvement : désactivation des badges des salariés du nettoyage dont certains travaillent sur le site depuis 27 ans, mise en place de barrières et de services de sécurité…

De fait en empêchant les délégués syndicaux de PEI de circuler sur le lieu de travail, notamment pour vérifier que des salariés extérieurs ne sont pas ramenés pour briser la grève, de fait nous sommes face à un délit d’entrave.

La FEETS-FO appelle donc l’entreprise sous-traitante PEI et son donneur d’ordre Renault à répondre aux revendications des salariés de la propreté que ce soit sur les pertes de salaires, les licenciements, les mobilités forcées, les conditions de travail…

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Communiqué de soutien à la grève des Infirmiers de bloc opératoire (IBODE) du 7 novembre 2019

Emploi et Salaires par Services publics et de Santé

La Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé FO, dans le cadre du préavis de grève national qu’elle a déposé pour les établissements sanitaires, apporte tout son soutien à l’appel à la manifestation du 7 novembre 2019 pour les revendications légitimes des Infirmier(e)s de Bloc Opératoire.