L’UCR FO condamne l’accord sur les retraites complémentaires ARRCO et AGIRC

Tract par Union Confédérale des Retraités-FO

3,4 milliards d’euros ponctionnés sur les retraités ! Cet accord scélérat est un tour de vis supplémentaire infligé au pouvoir d’achat des retraités et leurs ayants droit.

Les Retraités de l’UCR-FO disent non à cet accord parce que :

• Il institue une sous-indexation des retraites complémentaires y compris des pensions de réversion versées aux veuves et veufs, de 1 point par rapport à l’inflation en 2016, 2017 et 2018.

Cela signifie un blocage effectif des retraites et des pensions de réversion pendant 3 années supplémentaires.

• Il reporte la date d’indexation annuelle du 1er avril au 1er novembre, ce qui entraînera un gel des retraites complémentaires durant sept mois supplémentaires.

Sur les 6,1 milliards d’euros d’économies attendues d’ici 2020, plus de la moitié, seront prélevés directement dans le porte-monnaie des retraités !

• Pour inciter les salariés à reporter l’âge de la retraite, il met en place un « malus temporaire » de 10% pendant trois ans dans la limite de 67 ans sur les retraites Arrco et Agirc pour tous les retraités nés à partir de 1957. Ceux assujettis au taux réduit de CSG se verront appliquer un abattement de 5 % « seulement » !

Seule échappatoire à cet abattement : décaler son départ à la retraite d’un an !

Cet abattement est inacceptable !

47% de salariés finissent leur carrière au chômage.

Les femmes, dont la retraite s’avère inférieure de 20% à 30% à celle des hommes, seront durement pénalisées.

Les salariés à carrières longues, les titulaires d’un compte pénibilité, les invalides seront aussi automatiquement touchés.

Non à la baisse programmée du niveau des retraites complémentaires pour tous et à la remise en cause des droits des retraités


La retraite complémentaire Arrco et Agirc est un droit

Oui au droit à la retraite complémentaire à 100 % pour tous !


Tract à télécharger
PDF - 139.8 ko

Sur le même sujet

Retraites : première réaction à l’allocution du Premier ministre

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Le bureau confédéral de FO constate que le Premier ministre a confirmé essentiellement la volonté du gouvernement de mettre en place un régime unique par points supprimant l’ensemble du système existant et ses régimes. Il accélère même le calendrier législatif avec l’annonce d’un projet de loi en conseil des ministres le 22 janvier et sa présentation au parlement fin février.

Suivi de la demande de retraite complémentaire sur Internet

Retraite par Secteur Retraites

Les salariés du secteur privé peuvent désormais demander leur retraite complémentaire en ligne et suivre le traitement de leur dossier sur le site internet de l’Agirc-Arrco. Après avoir créé leur compte personnel, ils pourront ensuite se connecter à leur espace personnel pour suivre le traitement de leur demande en temps réel.

Retraites : FO rejette une réforme paramétrique permanente

Communiqué de FO par Philippe Pihet

Ce matin, le Haut-commissaire présentait son rapport sur le projet de régime universel en matière de retraites.

FO a fait connaître qu’elle n’était en rien surprise par les préconisations qui sont faites, ayant alerté dès le départ sur les conséquences d’un tel système.