L’Union européenne s’apprête à se doter d’un socle européen de droits sociaux

Europe par Andrée Thomas, Secteur Europe - International

Les principes de ce socle seront proclamés lors du sommet européen du 17 novembre à Göteborg.

Cette proposition de socle est une initiative importante qui devrait s’inscrire dans l’objectif de construction d’une Europe plus sociale et plus juste mais elle pose encore beaucoup de questions tant l’UE s’est surtout distinguée par les reculs sociaux ces dernières années.

La proclamation est une étape mais en tant que telle il ne s’agit que d’une déclaration d’intention : les principes et droits inscrits dans le socle devront être traduits en actions et engagements concrets. Dans la négative, le socle risque de n’avoir que très peu de retombées positives pour les travailleurs.

FO revendique un plan d’action pour la mise en œuvre de chacun des principes et droits qui constituent le socle. Ce plan doit inclure des initiatives législatives afin d’établir de nouveaux droits aux travailleurs mais aussi pour renforcer et faire appliquer les droits existants. C’est le sens de la manifestation organisée aujourd’hui à Bruxelles par la Confédération européenne des syndicats sous la bannière Social Rights First. FO portera cette revendication auprès de la ministre en charge des affaires européennes lors d’une rencontre avec Jean-Claude Mailly qui aura lieu vendredi 10 novembre.

FO soutient plusieurs priorités dans cette initiative qui permet de remettre l’Europe sociale au cœur du débat européen : l’inclusion d’un ensemble de droits sociaux applicables à tous en Europe dans la proposition de socle avec une portée plus contraignante, incluant l’inscription de droits nouveaux et des objectifs concrets et tangibles pour les travailleurs, la consolidation de l’acquis social européen et une meilleure application et la réaffirmation du principe de convergence vers le haut.

 Voir en ligne  : Une meilleure Europe pour les travailleurs : un Socle des droits sociaux plus solide

Sur le même sujet

Des salaires minimum sous le seuil de pauvreté dans dix pays de l’UE

Europe par Evelyne Salamero

Alors que l’Union Européenne s’apprête à se doter d’un socle des droits sociaux lors du sommet du 17 novembre à Göteborg en Suède, la Confédération européenne des syndicats tire la sonnette d’alarme : dans dix de ses États membres, le salaire minimum ne dépasse pas 50% –dans le meilleur des cas– du revenu (...)

Grèce : le nouveau gouvernement prend les demandes de Bruxelles au pied de la lettre

La lettre électronique @ ctualités Europe – International n°26 par Secteur Europe - International

Après plusieurs semaines de tractations avec les ministres des finances de l’UE réunis au sein de l’Eurogroupe, le nouveau gouvernement grec a finalement adressé la liste de « réformes » qu’il entend mettre en œuvre en contrepartie de la prolongation de quatre mois l’aide financière extérieure permettant (...)