La catastrophe annoncée se précise ! Secteurs social et médico-social

Fédération FO-SPSS par Services publics et de Santé

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière

La Fédération Force Ouvrière des Personnels des Services Publics et des Services de Santé (FO-SPSS) tient, par ce communiqué, à apporter son soutien plein et entier aux syndicats et personnels en grève qui se mobilisent actuellement dans les Côtes-d’Armor et vont se mobiliser dans le Maine et Loire, le 17 octobre à Angers pour dénoncer à la fois les conditions de travail des personnels et les conditions de vie des résidents et bénéficiaires du secteur médico-social et social.

La Fédération FO-SPSS dénonce l’immobilisme du gouvernement qui passe son temps à demander des rapports au lieu d’agir concrètement, notamment par le report sempiternel d’une hypothétique loi concernant le grand âge et l’autonomie.

Pourtant, la Fédération FO-SPSS alerte depuis des années sur les glissements de tâches et les conditions de travail inacceptables des agents. Elle revendique, à ce titre, la mise en œuvre normative de ratios, 1 personne âgée/ 1 soignant. Elle rappelle que cela est la seule garantie pour une amélioration durable des conditions de travail et une meilleure qualité de prise en charge des personnes âgées et handicapées.

Sur le manque d’attractivité des secteurs, médico-social et social et la pénurie de professionnels formés sur le marché du travail, servant trop souvent d’argument au gouvernement, la Fédération rappelle que l’un des moteurs fondamentaux de l’attractivité est le salaire.

A ce titre, la Fédération FO-SPSS revendique l’augmentation des salaires et le versement immédiat de la prime dite « grand âge » à l’ensemble des personnels travaillant dans les structures pour personnes âgées avec la possibilité de cumul de la prime d’assistant de soins en gérontologie.

La Fédération FO-SPSS revendique également l’ouverture d’un débat national sur le financement de la dépendance avec des objectifs et un calendrier de mise en œuvre des propositions dans le cadre de l’assurance maladie.

La Fédération rappelle qu’en aucun cas la politique « du proche aidant » ne remplacera les personnels travaillant dans les Ehpads, les soins à domicile, le secteur du handicap…

Dans ce moment de tension extrême, la Fédération FO-SPSS tient à réaffirmer l’expression de sa solidarité indéfectible envers l’ensemble des personnels de la fonction Publique Hospitalière sur l’ensemble du territoire et notamment dans les départements des Côtes-d’Armor et du Maine et Loire où les syndicats et personnels se sont fortement mobilisés le 10 octobre 2023 à Plédran, et se mobiliseront le 17 octobre à Angers pour revendiquer des moyens et alerter la population.

ALERTER – REVENDIQUER ET OBTENIR

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

Fonction publique hospitalière : FO appelle à la grève le 27 septembre 2022

InFO militante par Elie Hiesse, L’Info Militante

Face à l’épuisement des 1,2 million agents du versant hospitalier de la Fonction publique et aux « réponses insuffisantes » de l’exécutif pour sortir l’hôpital public de l’état de déliquescence, auquel les politiques successives de rigueur l’ont conduit, la fédération FO-SPS appelle à la mobilisation le 27 septembre, avec les autres syndicats signataires du « Ségur de la Santé ».

Hôpital : FO dénonce des choix politiques inchangés

InFO militante par Elie Hiesse, L’Info Militante

Avec plus d’une centaine de rassemblements en France, la journée de manifestations du 27 septembre, à l’appel de la fédération FO-SPS et des autres organisations signataires du « Ségur de la Santé », a montré la détermination des personnels des secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux à revendiquer des moyens supplémentaires.