La catastrophe redoutée franchit la porte des EHPAD. Les cris de douleur se font entendre !

Service Public par Services publics et de Santé

Article publié dans le Dossier Coronavirus / Covid19
© Simon LAMBERT/HAYTHAM-REA

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière

Les applaudissements en signe de solidarité et d’encouragement de la population envers les soignants sont salvateurs et bienvenus, mais ils ne peuvent passer sous silence la réalité du terrain quotidien en Ehpad.

La Fédération FO-SPSS dénonce depuis des années les manques de moyens, à la fois humains, matériels et d’investissements affectés aux Ehpad, ainsi que les salaires indécents des agents y travaillant.

Elle rappelle également que l’ensemble des personnels des Ehpad est concerné, soignants et non soignants.

La Fédération FO-SPSS constate qu’en période de crise de Coronavirus, l’absence de considération de nos gouvernants envers les agents et résidents se démontre une fois de plus.

La prise de décision de suspendre les visites en Ehpad n’avait de sens et d’effet protecteur qu’à partir du moment où les personnels disposaient de moyens de protection basique comme les masques, lunettes, casaques… Au contraire de cela, le gouvernement a pris la décision de faire récupérer l’ensemble des moyens de protection et notamment les masques pour les transférer vers les hôpitaux.

Par cette décision et alors qu’il est démontré que les personnes âgées sont les plus vulnérables, il ne faut pas s’étonner des effets de la propagation du virus dans les Ehpad, qui ne peuvent être confinés au regard des obligations d’allées et venues du personnel (domicile/travail).

Il est par ailleurs inadmissible qu’une fois de plus les personnels des Ehpad soient les laissés pour compte, les oubliés de la République, y compris en temps de crise sanitaire, ils restent les sacrifiés du système.

A ce titre, la Fédération FO-SPSS dénonce les manquements de l’État en termes de protection des agents qui se sont retrouvés surexposés au virus dans l’exercice de leurs fonctions et rappelle les obligations de l’employeur de veiller à la santé et la sécurité au travail des agents par tous moyens de protection adaptés.

Les Ehpad, par manque d’anticipation de nos dirigeants, souffrent de pénurie de matériel de protection qui a conduit certains personnels de santé à être les vecteurs de la maladie auprès des personnes âgées. Véritable déchirement pour les agents qui ne sortiront pas indemnes de cette épreuve ! La colère s’intensifie, depuis des années la Fédération FO-SPSS revendique 1 personnel pour 1 résident dans ces structures, le plan Grand Âge en 2006 le prévoyait !! Les effectifs supplémentaires auraient pu être utiles pendant cette crise sanitaire pour accompagner la fin de vie de certains résidents alors qu’ils sont privés de leur famille !

Par ce communiqué, la Fédération FO-SPSS tient à apporter son total soutien à l’ensemble des agents des Ehpad, qui plus dévoués les uns que les autres, redoublent de vigilance au service des personnes âgées dépendantes. Leurs mauvaises conditions de travail dénoncées depuis des années sont majorées par la crise et deviennent insupportables.

La Fédération FO-SPSS exige le recrutement immédiat de personnels dans les Ehpad pour pallier les insuffisances d’effectifs chroniques qui génèrent des impacts très forts sur la santé des agents plus encore par temps de crise sanitaire.

La Fédération FO-SPSS met en garde l’État sur ses défaillances, et ne doute pas qu’il faudra s’attendre par la suite à un certain nombre de dépôts de plainte, des agents et des familles envers l’administration et l’État, pour non-respect d’application de la réglementation et défaut des moyens de protections individuels et collectifs.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Tous les articles du dossier

Confinement : les règles des déplacements.

Coronavirus / Covid19

Depuis mardi 17 mars à midi, un dispositif de confinement a été mis en place par le gouvernement afin de limiter les déplacements et limiter ainsi la propagation du virus Covid-19 sur le territoire.

Crise du coronavirus dans les EHPAD : plus que jamais répondre en termes de moyens effectifs aujourd’hui et demain !

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Alors que la France, en confinement, subit de plein fouet la crise du Coronavirus et les effets des politiques d’austérité envers le secteur hospitalier (toujours dénoncées par FO), les personnes âgées sont particulièrement fragilisées et les premières victimes. Leur personnel soignant et non soignant est aussi en première ligne.