La CUT apporte son soutien à la grève pour les retraites

Soutien international par Marjorie Alexandre, Yves Veyrier

©HAMILTON/REA

La CUT-Brésil sympathise avec les travailleurs français en grève contre la « réforme Macron »

Chers camarades,

La CUT-Brésil s’identifie à la grève massive de camarades français contre la réforme des retraites proposée par le gouvernement actuel à partir du 5 décembre. Ce sont des avancées néolibérales contre le système de protection sociale qui ont conduit à une concentration accrue de la richesse et à la précarité des travailleurs les plus pauvres.

Nous savons à quel point les réformes néolibérales proposées par le monde entier ont été dommageables. Ils ont invariablement entraîné une perte de droits pour les citoyens les plus précaires et des gains pour le capital privé.

Seules l’unité et la solidarité de la classe ouvrière mondiale peuvent arrêter cette vague mondiale conservatrice.

Solidairement jusqu’à la victoire,
Antonio Lisboa
Secretário de Relações Internacionais

Marjorie Alexandre Secrétaire confédérale au Secteur International, Europe et Migrations

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Sur le même sujet

Il y a urgence sociale !

Communiqué intersyndical par Yves Veyrier

Les organisations syndicales et de jeunesse ont fait l’analyse de la situation économique et sociale qui s’annonce tendue pour les prochaines semaines et en particulier à la rentrée de septembre.

Contribution au fonds de solidarité de grève confédéral

Soutien par Patrick Privat

Depuis le 5 décembre dernier, la mobilisation est engagée contre le projet du gouvernement de régime unique de retraites par points. Nous en sommes désormais à plus d’un mois de grève. Pour nos camarades engagés dans le conflit depuis le début, la situation financière est difficile.

31 mars : journée nationale de grève

Communiqué intersyndical

Des manifestations, actions, sans précédent ont eu lieu ce 8 mars journée internationale des droits des femmes. Elles ont exprimé le refus des violences faites aux femmes. Elles marquent la détermination à exiger l’égalité et cette année tout particulièrement à faire tomber ce système de retraite par point qui pénalisera particulièrement les femmes.