La direction de Pimkie International interpellée par l’ensemble des organisations syndicales

Emploi et Salaires par Employés et Cadres

© Franck CRUSIAUX/REA

Communiqué de la FEC-FO - Section fédérale FO Commerce & VRP

Malgré la mise en place de deux plans de départs volontaires (2010 et 2018), l’enseigne Pimkie peine à se relever.

En trois ans ce sont trois Directeurs Généraux qui se sont attelés à la tâche.

La présentation d’un projet intitulé « Plate-forme de la marque » qui doit engager l’avenir de l’entreprise et repositionner l’enseigne, était prévue le 18 septembre 2019. Elle a été différée sans précision de date.

Les efforts constamment demandés aux salariés se traduisent par une augmentation forte des arrêts maladie et démissions, dans tous les secteurs de l’entreprise : services centraux, logistique, magasins.

L’ensemble des organisations syndicales s’est mobilisé ce 17 septembre 2019 pour interpeller la direction sur des conditions de travail tellement dégradées par des réorganisations qui n’en finissent pas et que la santé des salariés est en jeu.

Au secours, les salariés n’en peuvent plus, était le message porté par tous !

A l’annonce d’un troisième déménagement des entrepôts logistique de Neuville en Ferrain annoncé pour 2020, les 96 salariés concernés restent interrogatifs sur leurs futures conditions de travail malgré l’engagement de la direction de maintenir un site français dans un rayon de 15 km de l’existant.

Ils seront, certes, soulagés de quitter des bâtiments inadaptés à l’activité mais quelles seront les nouvelles organisations et leurs impacts sur leur vie quotidienne ?

La Section FEC-FO de Pimkie ainsi que la Section fédérale FO Commerce & VRP rappellent en particulier à la direction son obligation légale de veiller à la sécurité et la santé physique et mentale de ses salariés.

Elles dénoncent les entraves faîtes à la vie syndicale dans l’entreprise et se pose la question du bon fonctionnement du CSE (comité social et économique version Macron) qui ne semble pas avoir en face de lui un interlocuteur disposant d’un pouvoir de décision et d’une autorité suffisante pour répondre aux élus et prendre des engagements au nom de l’entreprise.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Mouvements chez GO Sport

Commerce par Employés et Cadres

Le groupe GO Sport se sépare de ses magasins Courir pour 283 millions d’euros et s’offre les services du cabinet Prospheres, spécialiste du redressement d’entreprises en difficultés…