Pouvoir d’achat

La FEC FO exige des négociations et des mesures concrètes. Maintenant !

, Employés et Cadres

Recommander cette page

Rassemblement des salariés en grève de Pole emploi près du ministère du Travail à Paris le 20 novembre 2018 contre « la casse de Pole emploi ». Photos : F. Blanc

Communiqué de la Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière

Depuis plusieurs mois, FO revendique des mesures d’urgence concernant le pouvoir d’achat.

La Fédération des Employés et Cadres FO s’est inscrite dans cette démarche et, dans tous ses secteurs d’activité, des revendications ont été portées dans les branches professionnelles et dans les entreprises.

La surdité gouvernementale et patronale est responsable des tensions et débordements actuels.

La FEC FO, reprenant les revendications confédérales et le courrier envoyé hier encore au Premier ministre, exige des annonces et mesures rapides et concrètes.

La FEC FO exige une augmentation générale des salaires, des retraites et des pensions.

Reprenant la résolution de son Conseil National des 20 et 21 novembre derniers, la FEC FO revendique :

  • une augmentation du Smic a minima à 1 800 € bruts ;
  • une réévaluation immédiate des différentes indemnités (déplacement, mission, frais kilométriques, etc.) ;
  • une baisse du prix des carburants.

Il y a urgence à agir, la surdité et le mépris ne peuvent que provoquer des débordements liés au désespoir.

La Fédération des Employés et Cadres FO soutient tous les mouvements émergeant dans notre pays, comme à la BNPP, à la Sécurité sociale, à Pôle emploi, etc. où des appels à la grève ont déjà été lancés.

Le gouvernement doit réagir et cesser cette casse sociale sans précédent qui n’a pour résultat que de faire sombrer bon nombre dans des difficultés financières, voire même dans la pauvreté.

Il y a 9 millions de pauvres en France, dont 1 million de travailleurs pauvres. Pour la FEC, c’est inadmissible !

Les militants de la FEC FO seront toujours les défenseurs de la fiche de paye et revendiquent un travail décent avec un salaire décent.

La Fédération des Employés et Cadres FO demande au gouvernement d’ouvrir des négociations immédiates sur ses revendications.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Employés et Cadres

Secrétaire Général
Sébastien BUSIRIS
54 rue d’Hauteville
75010 Paris

Téléphone : 01 48 01 91 91
Fax : 01 48 01 91 92
E-mail : fecfo@force-ouvriere.fr

Site internet : http://www.fecfo.fr/

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Mercredi 12 décembre de 12h00 à 12h30

    BFM Business
    Yves Veyrier sera l’invité d’Hedwige Chevrillon sur BFM Business.