La Fédéchimie FO soutient la grève chez Mecaplast Lens

Communiqué de la Fédéchimie FO par Fédéchimie

La Fédéchimie Force Ouvrière apporte un soutien sans réserve dans la lutte légitime qu’ont engagé ce jeudi 23 avril 2015 les salariés avec leur syndicat Force Ouvrière du site Mécaplast de Lens afin d’obtenir satisfaction à leur demande d’obtention d’une prime compensatoire à la délocalisation de la production et des effectifs de Lens dans le projet de restructuration et de fusion des sites de Lens et Libercourt prévu jusqu’en 2016.

Alors que salariés et syndicat considèrent, à juste titre, qu’une prime d’un montant de 10 000 euros payable en deux fois est une juste compensation de cette mobilité géographique forcée, la direction n’a pas souhaité répondre favorablement à cette demande et a même surenchérit par la menace de fermeture des deux sites concernés.

Les 150 salariés du site Mécaplast Lens ne sont pas responsables des erreurs de stratégies industrielles de l’entreprise et n’entendent pas se laisser faire.

Une nouvelle réunion de négociation devrait avoir lieu ce vendredi 24 avril vers 10h.

 Voir en ligne  : Fédéchimie FO

Fédéchimie Secrétaire général

Sur le même sujet

220 délégués en ordre de marche

XXe congrès de la Fédéchime FO par Evelyne Salamero, journaliste L’inFO militante

Loin de l’abattement que pourrait engendrer la situation de l’emploi dans le secteur, le Congrès de la Fédéchimie FO, qui s’est tenu à Fréjus du 6 au 8 octobre, respirait la combativité. Pour les délégués la préparation des conditions de réussite d’une grève générale interprofessionnelle reconductible est à l’ordre du jour.