La Fédération des Personnels des Services publics et des Services de Santé FO et ses Unions nationales portent plainte contre X

Coronavirus / Covid19 par Services publics et de Santé

Article publié dans le Dossier Coronavirus / Covid19

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière

Au moment où l’épidémie de Covid-19 ne cesse de s’accroître sur l’ensemble de la métropole et des DOM-TOM, la Fédération FO et ses Unions ont constaté que les mesures prises récemment sont encore trop tardives, trop insuffisantes, et pour certaines incohérentes.

Aussi, il est relevé depuis le début de la crise, un manque criant de matériels de protection et des pénuries annoncées de médicaments primordiaux.

Par ailleurs, ce ne sont pas les annonces du Président de la République faites en visite le 31 mars dernier chez Kolmi-Hopen à Angers (fabricant français de masques), qui sont de nature à rassurer ! En effet les délais de livraison des différents matériels évoqués ne seront « visibles et opérationnels » sur le terrain que fin avril au mieux !

Pendant ce temps, bon nombre d’agents des secteurs publics (collectivités et établissements) et secteurs privés continuent à être exposée au virus sans protection suffisante malgré l’afflux massif de malades dans les hôpitaux et l’épidémie galopante !

Tous les secteurs dits essentiels à la continuité du service public, qu’ils relèvent de la fonction publique territoriale, de la fonction publique hospitalière ou des services privés se sentent quant à eux complètement délaissés par le gouvernement en termes de moyens de protections, de logistiques et de stratégies.

La Fédération avait pourtant depuis de très nombreuses années, et sans relâche, mis en garde les pouvoirs publics sur l’effet dévastateur de gérer la Fonction Publique et les services publics comme une entreprise du CAC 40.

C’est pourquoi la fédération et ses unions ont déposé officiellement plainte contre X le 2 Avril 2020 au titre des chefs suivants :

 Abstention volontaire de prendre les mesures visant à combattre un sinistre ;
 Homicide involontaire, faits commis sur l’ensemble du territoire national depuis décembre 2019 ;
 Violences involontaires, faits commis sur l’ensemble du territoire national depuis décembre 2019 ;
 Mise en danger délibérée de la vie d’autrui, faits commis sur l’ensemble du territoire national depuis décembre 2019.

Cette plainte devra, pour FO conduire in fine, à la création d’un fond d’indemnisation pour réparer l’ensemble des préjudices faits aux personnels mobilisés et permettra en outre que soient prises en considération les conséquences de cette épidémie sans précèdent justifiant de revenir à une Fonction Publique de grande qualité !

 

Unions nationales :
 L’Union Nationale des Syndicats Force Ouvrière des Personnels des Centres de Lutte contre le Cancer.
 L’Union Nationale des Syndicats de la Santé Privée Force Ouvrière.
 L’Union Nationale Force Ouvrière des Syndicats de sapeurs-pompiers.
 L’Union Nationale des Personnels Force Ouvrière de l’Habitat.
 L’Union Nationale des Syndicats Force Ouvrière de l’eau et de l’assainissement.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Tous les articles du dossier

Prorogation de l’état d’urgence sanitaire

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La Confédération FO s’inquiète des conséquences de la loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire au regard de son impact sur les libertés fondamentales et individuelles, y compris les libertés syndicales, comme sur le droit du travail.

L’inspection du travail sur le terrain de la crise

Coronavirus / Covid19 par  Michel Pourcelot

Par la voix de son secrétaire général, Yves Veyrier, lors d’une téléconférence avec la ministre du Travail, le 8 avril, FO a insisté sur la nécessité de renforcer les interventions de l’inspection du travail sur les questions de santé et de protection des salariés dans le contexte actuel. Une mission de service public cruciale en peine crise du Covid-19.

Retour à l’école à partir du 11 mai ? Interrogations, inquiétudes, colère

Coronavirus / Covid19 par Evelyne Salamero

L’annonce de la réouverture progressive des écoles, lycées et collèges à partir du 11 mai n’en finit pas de provoquer des remous. Parmi les parents, les personnels, mais aussi les médecins et les maires, les réactions vont de l’inquiétude au refus d’obtempérer tant que les conditions d’une protection sanitaire maximale n’auront pas été réunies. Pour la fédération FO de l’Enseignement, cela exige notamment un dépistage généralisé des élèves et des personnels, comme le CHSCT ministériel du 3 avril dernier l’a d’ailleurs confirmé. Elle a décidé de lancer une pétition en ligne pour soutenir sa revendication.

Crise du coronavirus dans les EHPAD : plus que jamais répondre en termes de moyens effectifs aujourd’hui et demain !

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Alors que la France, en confinement, subit de plein fouet la crise du Coronavirus et les effets des politiques d’austérité envers le secteur hospitalier (toujours dénoncées par FO), les personnes âgées sont particulièrement fragilisées et les premières victimes. Leur personnel soignant et non soignant est aussi en première ligne.