La FGTA-FO écrit au CA du Groupe Danone pour dénoncer les fonds activistes et demander la diminution des dividendes

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

© Romain GAILLARD/REA

Communiqué de la FGTA-FO

La tentative de renversement de l’actuelle gouvernance du Groupe Danone par des fonds activistes étrangers inquiète fortement la FGTA-FO. Ce processus, s’il réussit, induira à court-terme une réorientation du projet du Groupe avec un impact fort sur l’emploi des salariés. La FGTA-FO a donc écrit ce jour au Conseil d’Administration du Groupe Danone pour l’alerter et définir sa position sur cette attaque ainsi que sur le versement des dividendes.

La FGTA-FO représentative au niveau du Groupe Danone, vous alerte sur les conséquences du projet mené par les fonds activistes de remettre en cause l’actuelle gouvernance de Danone qui a abouti à faire du groupe une entreprise à mission.
Nous n’avons aucune confiance en ces actionnaires pour conserver la stratégie du Groupe basée sur le double projet économique et social.
La crise de la Covid affecte beaucoup les résultats de Danone et il est urgent et indispensable d’investir dans nos marques. Nous en sommes conscients et restons responsables et force de proposition.
Certes, la FGTA-FO a condamné les suppressions de postes annoncées avec la mise en place du plan « Local First » après que le Groupe a pris la décision de reverser l’intégralité des dividendes au lieu de conserver ce capital pour investir dans nos marques. Pour autant, nous estimons, qu’avec les fonds d’activistes au pouvoir, les conséquences sociales seraient bien plus néfastes, car selon eux, le plan de suppression de postes actuel n’est pas suffisant.
La FGTA-FO demande au Conseil d’Administration de s’opposer à la stratégie menée par les fonds activistes. Ces derniers ont pour habitude d’avoir des objectifs exclusivement basés sur la rentabilité qui viendraient mettre en danger l’avenir des salariés.
Concernant les dividendes, la FGTA-FO vous fait la même demande que l’année dernière, à savoir : les diminuer pour économiser du capital et le destiner à soutenir nos marques. Les salariés ne doivent pas être la seule variable d’ajustement, les actionnaires doivent également faire des efforts.
Nous sommes persuadés que ce sont ces actions qui permettront à Danone de retrouver de la croissance en cohérence avec le double projet économique et social.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Covid-19 et traçage : garantir la préservation des données personnelles

Communiqué de FO par  Serge Legagnoa, Roxane Idoudi

En réaction à la présentation par le Premier ministre du plan dit de déconfinement à l’Assemblée nationale, la Confédération FO avait alerté sur les risques de stigmatisation et de discrimination en lien avec la stratégie de dépistage visant à identifier les personnes infectées et les personnes contacts en vue de l’isolement de ces personnes et de leur entourage, potentiellement porteurs.

Conférence de presse du Premier ministre : réaction FO

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Comme suite à la conférence de presse du Premier ministre accompagné des ministres de l’éducation nationale et de la santé, la confédération FO réitère que les prescriptions d’ordre public, relatives à la santé de la population, relèvent de la responsabilité des pouvoirs publics et leur mise en œuvre sur les lieux de travail de celle des employeurs au titre de leurs obligations quant à la santé des salariés.

Congrès FO Métaux : aucun licenciement contraint, c’est possible

InFO militante par Evelyne Salamero, L’Info Militante

« Notre industrie, nos emplois ! » est le slogan officiel de la fédération FO de la métallurgie depuis plusieurs années. Mais à l’heure où la crise sanitaire menace d’emporter des dizaines de milliers d’emplois dans son sillage, les métallos FO l’ont réaffirmé avec une vigueur redoublée lors du 23e congrès de leur fédération, du 7 au 9 octobre, au Palais des Congrès Acropolis de Nice.